Calcul de L'ISF 2017 et de l'IFI 2018

Calcul de l'Impôt sur la Fortune Immobilière

Découvrez les dates limites pour déclarer votre ISF/IFI et calculez son montant en quelques clics.


L'ISF en 2017

 Déclaration et paiement de l'ISF 2017

Vous êtes imposable à l'ISF si la valeur de votre patrimoine net taxable dépassait 1,3 million d’euros au 1er janvier 2017. La déclaration et le paiement varient suivant la valeur de votre patrimoine.

 Votre patrimoine net imposable est compris entre 1,3 et 2,57 millions d’euros

couple en entretien avec un conseiller

Aucun formulaire ne vous sera envoyé. Indiquez le montant de votre patrimoine sur votre déclaration de revenus complémentaire 2042 C ; inutile d’y joindre un justificatif.

Les dates de dépôt de votre déclaration d'ISF sont identiques à celles de votre déclaration de revenus.

Un avis d'imposition vous sera envoyé en août, pour une date limite de paiement fixée en septembre.

 Votre patrimoine net imposable est supérieur ou égal à 2,57 millions d'euros

Vous devez remplir une déclaration spécifique d’ISF n° 2725, complétée de vos justificatifs. La date de dépôt et de paiement est fixée au 15 juin 2017.

Le paiement s'effectue :

  • par chèque libellé à l'ordre du Trésor public
  • par virement direct à la Banque de France

 Barèmes de l'ISF 2017 et de l'IFI 2018

Valeur nette taxable du patrimoine Taux applicable
≤ 800 000 € 0 %
> 800 000 € et ≤ 1 300 000 € 0,50 %
> 1 300 001 € et ≤ 2 570 000 € 0,70 %
> 2 570 000 € et ≤ 5 000 000 € 1 %
> 5 000 000 € et ≤ 10 000 000 € 1,25 %
>10 000 000 € 1,50 %

 Réduction d'impôt

Les dons à certains organismes d'intérêt général peuvent vous faire bénéficier d'une réduction d'ISF correspondant à 75 % du montant des dons (dans la limite de 50 000 €).

Un investissement dans le capital d'une PME peut également donner droit à une réduction. Attention : pour les souscriptions au capital d'une PME réalisées depuis le 1er janvier 2016, l'avantage fiscal est plafonné à 45 000 €. Si vous demandez à bénéficier des deux types de réductions d'ISF, le plafond est abaissé à 45 000 €.


L'IFI en 2018

 De l'ISF à l'IFI, ce qui change

Depuis le 1er janvier 2018, l'impôt sur la fortune immobilière remplace l'ISF. Le nouvel impôt fonctionne presque à l'identique mais cible uniquement les actifs immobiliers.

 Qui doit payer l'IFI ?

Sont désormais imposables à l'IFI les contribuables dont le patrimoine immobilier est au moins égal à 1,3 million d'euros au 1er janvier de chaque année d'imposition :

  • les personnes résidant en France, pour leurs biens situés en France et à l'étranger.
  • les non résidents, uniquement pour leurs biens immobiliers situés en France (sous réserve d'une convention internationnale particulière).

Dans le cadre d'un démembrement, les enfants qui ont hérité de la nue-propriété (le parent survivant recueillant l’usufruit légal) devront prendre en compte sa valeur dans l’estimation de leur patrimoine immobilier. Les valeurs de l'usufruit et de la nue-propriété dépendent de l'âge de l'usufruitier au 1er janvier de l'année (article 669 du code général des impôts).

Origine du démembrement IFI 2018
Usufruit légal du conjoint survivant Imposition répartie entre usufruitiers et nu-propriétaires
Usufruit conventionnel Imposition de l’usufruitier

 Quels biens déclarer ?

On prend en compte le patrimoine détenu par l'ensemble des personnes composant le foyer fiscal : couple (marié ou non) et enfants mineurs. Les biens immobiliers imposables sont :

  • les biens détenus directement, en pleine propriété, en indivision ou en démembrement : immeubles bâtis ou non bâtis, biens immobiliers en construction.
  • les biens détenus indirectement : titres de société correspondant à des actifs immobiliers (SCPI, OCPI)
pictogramme ampoule
Bon à savoir

La valeur de la résidence principale bénéficie toujours d'un abattement de 30 %.

 Déductions et exonérations

 Plafonnement global des impôts

Tout commme pour l'ISF, le cumul de l'impôt sur les revenus et de l'IFI ne peuvent dépasser 75 % des revenus perçus l'année précédente. Si c'est le cas, la différence est soustraite du montant de l'IFI.

 Déductions

Les emprunts souscrits pour l'achat de la résidence principale peuvent être déduits intégralement, de même que les dépenses de réparation ou d'entretien, ainsi que les impôts liés aux biens immobiliers (taxe foncière, taxe sur les logements vacants...)

A noter : le dispositif ISF-dons est conservé pour l'IFI.

 Exonération

Les biens immobiliers professionnels et les biens loués en location meublée professionnelle (LMP) ne sont pas soumis à l'IFI.

pictogramme ampoule
Bon à savoir

Pour leur déclaration d'impôt, les contribuables indiquent la valeur brute et la valeur nette de leur patrimoine sur le formulaire n°2042.

Pour aller plus loin