Connaître et préparer son budget

Connaître et préparer son budget immobilier

Comment calculer son budget pour l'achat d'un nouveau logement ? Combien emprunter à la banque ? Pour définir le budget nécessaire à votre projet immobilier, saisissez le montant de vos revenus. Vous obtiendrez une estimation immédiate de vos mensualités pour un crédit ainsi que votre capacité d'achat, avec ou sans Prêt à taux 0.

Séparateur

Calculez votre mensualité maximum

Calcul simplifié permettant d'estimer le montant disponible sur la base d'un taux d'endettement de 33 %.

pictogramme ampoule

A noter

Le taux d'endettement retenu par les banques est généralement de 33 % maximum mais il peut varier en fonction du profil de l'emprunteur.


En continuant, vous pourrez explorer vos possibilités d'achat


Calculer son budget pour acheter un logement

 De quel montant disposez-vous pour devenir propriétaire ?

Vous souhaitez emprunter pour acheter votre appartement ou votre maison, ou encore pour réaliser un investissement locatif. Intéressez-vous dans un premier temps au marché immobilier du secteur de votre choix. Avec un aperçu des prix pratiqués, vous aurez une idée plus précise du montant à débourser pour votre nid douillet.
Découvrez les prix au m² dans les grandes villes de France.

Cela vous permettra de mieux cibler votre recherche d’un bien immobilier, quitte à réévaluer certains critères (nombre de pièces, prestations, localisation…).
Consultez notre catalogue de programmes immobiliers neufs à vendre.

Vous pouvez désormais faire vos comptes : quelle est votre épargne, votre capacité d’emprunt ? Un prêt vous engage pour de nombreuses années : assurez-vous que les mensualités de votre crédit immobilier restent adaptées à vos finances actuelles. Vos nouveaux remboursements ne doivent pas vous empêcher d’assumer les dépenses de votre vie courante et d’envisager d’autres projets. C’est pourquoi les banques vous conseillent de ne pas dépasser un taux d’endettement de 33%.

 Capacité de remboursement

Veillez tout de même à conserver une épargne de précaution : en cas de besoin financier supplémentaire ou tout simplement pour éviter de trop se priver pendant des années à cause de mensualités trop importantes. En résumé, ne négligez pas votre reste-à-vivre, c’est-à-dire ce qu’il reste après avoir payé les charges et l’échéance de prêt.

A noter : vous empruntez pour mettre en place un investissement locatif ? Les loyers que vous percevrez vous aideront à rembourser vos mensualités de crédit.


Quelles dépenses prévoir dans votre budget immobilier ?

L’achat d’un bien immobilier induit des dépenses auxquelles on ne pense pas toujours.

En effet le coût total de votre future maison ou de votre appartement englobe d’autres frais que le prix de vente. Lors de la souscription du crédit, il vous faudra payer les frais de garantie. Le jour de la signature de l’acte de vente, vous devrez vous acquitter des frais de notaire. S’y ajouteront les dépenses liées au déménagement et à l’aménagement du nouveau logement, aux travaux s’il s’agit d’un bien ancien…

Pensez également aux dépenses régulières : les charges de copropriété, la taxe foncière et la taxe d’habitation

Voici une liste non exhaustive des dépenses à prendre en compte dans votre enveloppe budgétaire :

  • Les frais d’acquisition : frais de notaire, frais d’agence…
  • Crédit immobilier : mensualités à rembourser, intérêts et assurances de prêt
  • Votre logement actuel : loyer, factures et impôts, éventuels frais de rénovation
  • L’installation de votre futur logement ou l’aménagement de votre bien locatif : travaux et décoration, déménagement, charges de copropriété…
  • Dépenses courantes : autres crédits, abonnements…
Pour aller plus loin