Image

Prix du m² de l’immobilier neuf dans les grandes villes de France

Prix de l’immobilier neuf au mètre carré en France*

Les prix du m² dans l’immobilier neuf en France évoluent sans cesse. Il est pourtant nécessaire de bien connaître le marché pour préparer au mieux un achat ou un investissement locatif. Logisneuf vous présente en temps réel le prix moyen au m² dans chaque grande ville. Il s’agit d’une valeur indicative, calculée d’après les prix de notre base de données qui représente près de 60 % du marché immobilier neuf en France.

Séparateur

Prix du m² à Paris

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
7784 € 11028 € 16615 € 257
Séparateur

Prix du m² à Nantes

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
3252 € 4737 € 7519 € 630
Séparateur

Prix du m² à Rennes

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
2984 € 4315 € 6271 € 419
Séparateur

Prix du m² à Montpellier

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
3029 € 4392 € 6757 € 676
Séparateur

Prix du m² à Lyon

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
4246 € 5635 € 7720 € 211
Séparateur

Prix du m² au Mans

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
2198 € 2911 € 4415 € 250
Séparateur

Prix du m² à Bordeaux

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
3156 € 4853 € 8025 € 828
Séparateur

Prix du m² à Strasbourg

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
2610 € 3924 € 6174 € 281
Séparateur

Prix du m² à Toulouse

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
2975 € 4032 € 6629 € 2336
Séparateur

Prix du m² à Nice

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
4123 € 6019 € 8491 € 313
Séparateur

Prix du m² à Lille

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
2789 € 3664 € 5534 € 527
Séparateur

Prix du m² à Nîmes

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
2972 € 3494 € 4161 € 141
Séparateur

Prix du m² à Marseille

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
2523 € 3913 € 6523 € 703
Séparateur

Prix du m² à Toulon

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
3691 € 4511 € 5320 € 103
Séparateur

Prix du m² à Reims

Prix min. au m² Prix moyen au m² Prix max. au m² Nbre de logements pris en compte
3182 € 3609 € 4461 € 95

* prix moyen constaté dans l’ensemble de l’offre Logisneuf (Stats en temps réel).Estimation donnée à titre indicatif.


Évolution des prix immobiliers en France en 2019

Le marché immobilier en France varie énormément suivant les régions, mais également entre agglomérations et campagnes.

Les prix à Paris et en Ile-de-France se démarquent par rapport aux autres métropoles du pays. Après plusieurs années de baisse, les prix de la Capitale augmentent depuis 2015. En outre la demande constante de logements et la difficulté à construire davantage dans cette zone déjà dense maintiennent une certaine tension du marché.

En province, quelques secteurs affichent également des tarifs plus élevés que la moyenne nationale, notamment la Côte d’Azur (Cannes, Nice, Antibes) et les endroits prisés : littoral, montagne, lieux de loisirs...

La France étant la première destination touristique mondiale, ces secteurs disposent d’un marché haut de gamme dynamique. La valeur des logements d’exception que l’on peut y trouver influe donc sur le prix moyen de l’immobilier dans ces régions.

Prix au mètre carré des appartements et maisons dans toute la France

Après une baisse des prix entre 2012 et 2015, le marché immobilier est en constante progession, porté par les dispositifs Pinel pour la défiscalisation et prêt à taux zéro (PTZ) pour la primo accession.

Avec en parallèle des taux de crédit immobilier au plus bas, les acquéreurs peuvent profiter d’un meilleur pouvoir d’achat pour leur projet d’acquisition ou d'investissement locatif.

Inutile d’attendre une situation encore plus favorable : la tendance ne devrait pas s’inverser dans les mois à venir, grâce à la faiblesse des taux immobiliers, mais aussi à l’amélioration du marché du travail qui devraient encore dynamiser le marché.


Pour aller plus loin

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.