Investissement : pourquoi et comment bien équiper sa location meublée ?

Pourquoi est-il important de bien équiper son appartement quand on loue un meublé ?

Par Groupe Logisneuf, le 05/06/2020 08:44
Mis à jour le 05/06/2020 15:13
Investisseur, vous envisagez la location meublée ? Focus sur le mobilier obligatoire et les équipements conseillés…
Séparateur

L'investissement locatif est un investissement sûr qui garantit une rentabilité correcte. Plus encore quand on fait le choix de louer un bien meublé avec des loyers 8 à 10 % supérieurs à ceux des locations nues et des avantages fiscaux conséquents. Encore faut-il bien respecter le cadre légal qui impose un ameublement minimum, voire dépasser ce cadre et optimiser l'équipement. Pourquoi ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.

Un équipement minimum obligatoire pour la location meublée

Si vous avez choisi de mettre en location un appartement ou une maison que vous voulez louer meublé(e), vous devez obligatoirement fournir un équipement minimum à vos locataires. Et ce minimum est imposé par un texte de loi : le décret d'application de la loi Alur publié le 5 août 2015.

Il précise notamment que l'équipement requis doit permettre au locataire de " dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante ".

Concrètement, ce décret établit la liste de l'équipement minimum que tout logement loué meublé doit proposer.

 Liste des équipements requis :

Pièce par pièces, voyons ce qui est imposé.

La cuisine :

  • Un four micro-ondes ou un four traditionnel
  • Des plaques de cuisson fonctionnelles (induction, électrique, gaz ou vitrocéramiques, peu importe)
  • De la vaisselle suffisante pour les repas
  • Les ustensiles de cuisine nécessaires à la confection des repas
  • Un réfrigérateur avec congélateur ou compartiment d'une température inférieure ou égale à - 6 °C
  • Une table et des sièges

La chambre :

  • La literie (lit, matelas, une couette ou couverture)
  • Des rideaux, des stores ou des volets, occultants

Pour les communs :

  • Quelques étagères ou des placards
  • De l'équipement pour l'entretien du logement (balai, serpillière, produit nettoyant, etc.)
  • Des luminaires
intérieur d'appartement avec table, chaises et canapé

 Quelle conséquence pour les contrevenants ?

Bien que cette liste ne demande pas un investissement conséquent, regardons ce qu'une personne risquerait en contrevenant au décret.

En premier lieu, le locataire peut dénoncer le bail. Le risque premier est la requalification du logement en location nue par un juge. Cela entraînerait un changement de statut fiscal et la perte des avantages fiscaux liés aux statuts de loueur meublé non professionnel ou loueur meublé professionnel, suivant le régime sous lequel la personne était.

Ensuite, le locataire peut demander des indemnités pour le préjudice subi.

Petite précision : cette loi ne concerne que les baux signés après août 2015. Pour ceux signés avant, la liste d'équipements imposés est moins précise et moins contraignante. La voici :

  • Literie
  • Meubles
  • Ustensiles de cuisine
  • Gazinière ou plaques chauffantes
  • Réfrigérateur

Maintenant que le cadre légal est posé, regardons pourquoi il est important de le dépasser et proposer une location meublée avec un équipement le plus complet possible.


Optimiser l'ameublement pour accroître les candidatures comme la rétention de locataires

Quand on parle de location meublée, que ce soit une monohabitation ou une colocation, on entend souvent parler d'un taux de rotation de locataires plus élevées que pour les locations nues.

Il est vrai que les biens meublés répondent à un besoin de mobilité couplé à celui de la facilité d'emménagement. Pour les étudiants et les jeunes actifs, c'est la possibilité d'emménager plus facilement après avoir décroché un stage ou trouver un emploi dans une ville d'une autre région. Pour autant, les professionnels de la location meublée comme Mon Bel Appart constatent qu'un logement meublé bien équipé et bien meublé voit sa rotation de locataires, comme le nombre de dégradations, fortement diminuer et son nombre de candidatures augmenter.

 Bien équiper son logement pour diminuer le turn-over

A partir du moment où un locataire se sent bien dans un logement, il n'a pas de raison d'en partir. Bien meubler son logement permet de diminuer le turn-over. A l'inverse, un appartement mal équipé (sans machine à laver, ni lave-vaisselle, sans espace de rangement, sans équipement type bouilloire, grille-pain ou cafetière) verra son taux de rétention chuter.

Et améliorer son taux de rétention, c'est réduire la possible vacance locative, ainsi que les frais liés à la mise en location (états des lieux) si vous faites appel à une agence de gestion locative. C'est un cercle vertueux.

 Mieux équiper pour augmenter les candidatures

Mieux un logement est équipé, plus le nombre de candidatures est élevé. Prenons l'exemple d'une gestion locative à Lyon 7, quartier où l'on trouve beaucoup de colocations étudiantes.

Sur critères de surface et de services équivalents, celles qui proposent l'équipement électroménager et l'ameublement le plus complet ont deux à trois fois plus de candidatures.

C'est encore plus flagrant pour la location longue durée que pour les locations saisonnières ou courte durée. Il peut s'agir du rajout d'un lave-linge ou d'un bureau dans les chambres en colocation. Le but poursuivi est le même : rendre le logement plus attractif.

 Un bon équipement réduit le nombre de dégradations

Que ceux qui craignent des dégradations de matériel et donc de nouveaux investissements (puisqu'en location meublée il appartient au propriétaire de remplacer les gros électroménagers défectueux) soient rassurés : plus un logement est bien meublé, moins on constate de dégradations. De fait, l'investissement de départ qui est fait pour équiper le logement est amorti et rentabilisé sur le long terme.

Pour conclure, il faut appréhender l'ameublement et l'équipement d'un logement meublé comme un cercle vertueux: plus on fait d'efforts, plus on aura de résultats tangibles, c'est à dire un loyer qui tombe chaque mois et donc une rentabilité de l'investissement locatif préservée.

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.