Logement et présidentiellle 2022 : les idées des candidats pour l'immobilier

Présidentielle : ce que proposent les candidats pour le Logement

Par Emmanuelle Souchet, le 06/04/2022 13:54
Mis à jour le 11/04/2022 09:25
A quelques jours des élections, connaissez-vous le programme de votre candidat pour le Logement ?
Séparateur

Le logement représente l’un des plus gros postes de dépenses des ménages français. Pourtant le sujet s’est invité tardivement dans la campagne présidentielle actuelle. Les principaux candidats ont étés invités au début du mois de février à exposer leurs idées devant des membres de la Fondation Abbé Pierre. Il est donc plus aisé de comparer les propositions de chacun concernant la construction et le logement.

Dans une tribune datée du 11 février, le président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Pascal Boulanger fait remarquer que les politiques abordent le sujet sous l’angle du logement aidé. Il estime que les candidats éludent trop souvent le secteur intermédiaire et le marché immobilier libre, pourtant indispensables puisqu'ils participent au parcours résidentiel des Français, y compris les locataires du parc HLM lorsque leurs revenus le permet. La FPI considère qu’il manque actuellement près d’un million de logements en France. Selon leurs calculs, il serait nécessaire de construire 500 000 logements par an pendant 10 ans pour répondre aux besoins de la population, bien plus que la moyenne actuelle qui s’établit à 366 000.


E. Macron vs M. Le Pen : leur programme pour le Logement

Nous connaissons désormais les noms des deux candidats qualifiés pour le second tour des élections présidentielles. Voici une synthèse des projets communs et des points divergeants dans leurs programmes, concernant le secteur du BTP et de l'immobilier.

 Marine Le Pen : des propositions axées sur le Logement

Lors de son discours du 10 avril au soir, Marine Le Pen a rappelé son "ambition économique et écologique". Elle prévoit ainsi le renforcement du nucléaire sur le territoire et l'abandon de l'éolien. Le financement de cette transition proviendrait d'un fonds souverain français. Concernant l'accès au logement, la candidate du "Rassemblement national" promet par exemple :

  • la création d’un prêt à taux zéro de 100 000 € max. sur 10 ans pour les jeunes couples (moins de 30 ans) dont au moins l’un des conjoints est français
  • de créer 100 000 logements sociaux par an pendant 5 ans
  • de donner aux Français la priorité pour les logements sociaux et étudiants
  • de rétablir la sécurité pour encourager les maires à construire davantage de logements sociaux
  • de remplacer l’impôt sur la fortune immobilière IFI par un impôt sur la fortune financière afin d’inciter à investir dans la pierre

Consulter le programme de Marine Le Pen

 Emmanuel Macron : vers un 2e mandat plus vert ?

Le 10 avril, suite aux résultats du premier tour, Emmanuel Macron a rappelé son désir de "relever le défi climatique et écologique" en développant à la fois le nucléaire et les énergies renouvelables (éolien et solaire). Dix milliards d'euros par an, soit 50 milliards au cours du prochain quinquennat seraient consacrés à la transition écologique et environnementale. Parmi les propositions du président sortant, candidat à sa réélection citons :

  • maintenir l'objectif de réaliser 125 000 logements sociaux par an et construire 80 000 logements pour les jeunes
  • créer une offre de logements abordables à proximité des bassins d’emploi
  • élargir la garantie contre les impayés Visale à tous les locataires (pour l’instant réservée aux moins de 30 ans et aux salariés en phase de mobilité professionnelle)
  • rénover 700 000 logements par an et poursuivre le dispositif MaPrimRenov'
  • céder la compétence en matière de logement aux communes

Consulter le programme d’Emmanuel Macron


Le Logement dans le programme de Nathalie Arthaud

Pour la candidate de "Lutte Ouvrière", il est nécessaire de :

  • construire davantage de logements sociaux
  • instaurer des loyers accessibles aux classes populaires
  • appliquer la loi autorisant la réquisition des logements vides pour en faire des logements sociaux

Consulter le programme de Nathalie Arthaud


Le Logement dans le programme de Nicolas Dupont-Aignan

A la tête du parti "Debout la France", Nicolas Dupont-Aignan souhaite encourager l’accès à la propriété. Cela passerait par :

  • l’élargissement des dispositifs d’aide à l’accession Prêt à taux Zéro et location-accession
  • une partie de l’apport personnel garantie par l’Etat
  • l'expulsion systématique des squatteurs de propriétés privées
  • aider les seniors à adapter leurs logements pour leur permettre de rester plus longtemps autonomes
  • supprimer les droits de succession sur les résidences principales
  • généraliser le dispositif « louer abordable »

Consulter le programme de Nicolas Dupont-Aignan


Le Logement dans le programme d'Anne Hidalgo

La candidate du parti socialiste (PS) envisage de :

  • généraliser l’encadrement des loyers dans toutes les zones tendues. Pour l’instant le dispositif s’applique à Paris et dans quelques villes proches, ainsi qu’à Lille, Lyon, Villeurbanne, Bordeaux et Montpellier
  • créer un « bouclier logement » sous la forme d’une allocation complémentaire aux APL pour les ménages dont le budget alloué au logement dépasse 30% des revenus
  • construire 150 000 logements sociaux par an, dont un tiers de logements très sociaux
  • créer des foncières publiques pour faciliter l’accès à la propriété et lutter contre la spéculation
  • faciliter la rénovation des passoires thermiques

Consulter le programme d’Anne Hidalgo

main glissant un bulletin de vote dans une urne

Le Logement dans le programme de Yannick Jadot

Le candidat d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) souhaite consacrer 10 milliards d’euros par an au secteur du bâtiment. Cela permettrait de :

  • favoriser l’accès à la propriété en facilitant le crédit bancaire
  • construire 150 000 logements sociaux et rénover 200 000 passoires thermiques par an
  • développer l’encadrement des loyers
  • instaurer une assurance loyers impayés universelle
  • verser un « chèque énergie » de 400 euros aux français en difficulté

Consulter le programme de Yannick Jadot


Le Logement dans le programme de Jean Lassalle

A la tête de son parti « Résistons ! » le député des Pyrénées-Atlantiques entend instaurer des « états généraux pour la banlieue » afin que citoyens, élus et acteurs du logement co-construisent une nouvelle politique de la ville. Le candidat propose en particulier :

  • assurer un toit à chaque sans-abri
  • faciliter l’accès à la propriété en développant la location-accession
  • augmenter le montant des APL
  • faire respecter la proportion de logements sociaux dans les communes, imposée par la loi SRU
  • encadrer les loyers et contrôler davantage le marché immobilier

Consulter le programme de Jean Lassalle

Le président sortant, candidat à sa réélection prévoit de :

  • construire 80 000 logements pour les jeunes
  • créer une offre de logements abordables à proximité des bassins d’emploi
  • élargir la garantie contre les impayés Visale à tous les locataires (pour l’instant réservée aux moins de 30 ans et aux salariés en phase de mobilité professionnelle)
  • rénover 700 000 logements par an
  • céder la compétence en matière de logement aux communes

Consulter le programme d’Emmanuel Macron


Le Logement dans le programme de Jean-Luc Mélenchon

Le représentant de la "France Insoumise" propose d’inscrire le droit au logement dans la Constitution. Il veut en outre :

  • lutter contre les logements vacants quitte à les réquisitionner pour les remettre sur le marché
  • interdire des expulsions sans relogement
  • arrêter immédiatement des aides fiscales à l’investissement privé (de type Pinel)
  • développer l’offre de logement de type bail réel solidaire, dans lequel le foncier reste la propriété de la collectivité locale, ce qui réduit le prix de vente
  • revaloriser les APL
  • rendre la rénovation des passoires thermiques obligatoire avant une re-location
  • construire 200 000 logements par an pendant 5 ans
  • encadrer les loyers dans toutes les zones tendues

Consulter le programme de J-L Mélenchon


Le Logement dans le programme de Valérie Pécresse

Pour la candidate "Les Républicains" (LR), il est nécessaire de simplifier et dématérialiser les procédures liées à la construction. Elle prévoit par ailleurs de :

  • construire 500 000 nouveaux logements par an
  • créer une caution solidaire pour aider les personnes dont l’emploi rend l’emprunt difficile (intérimaires ou en CDD)
  • inciter à la transformation des bureaux en logements par le biais d’une fiscalité plus attractive
  • pérenniser et étendre le PTZ à tout le territoire
  • confier la politique du logement aux régions
  • instaurer un bail de 6 ans renouvelable dans les logements sociaux

Consulter le programme de Valérie Pécresse


Le Logement dans le programme de Fabien Roussel

Au nom du PCF, Fabien Roussel promet une politique d’accès au logement pour tous. Cela implique entre autres de :

  • doubler le parc de logements étudiants sur 5 ans
  • revaloriser les aides au logement
  • construire 200 000 logements sociaux par an
  • construire davantage de foyers de jeunes travailleurs
  • instaurer le remplacement des chaudières au fioul (budget 2 milliards d’euros)
  • interdire la vente de logements sociaux
  • rétablir l’obligation de logements adaptés PMR dans le neuf
  • consacrer 10 milliards à la rénovation de 700 000 logements

Consulter le programme de Fabien Roussel


Le Logement dans le programme d'Éric Zemmour

Le candidat du parti « La Reconquête » souhaite :

  • exonérer les primo accédants des droits de mutation (jusqu’à un montant de 250 000 euros)
  • déduire de l’impôt sur le revenu la moitié des intérêts d’emprunt pendant 5 ans
  • donner la priorité aux mères célibataires françaises et aux travailleurs français pour l’accès aux logements sociaux
  • Supprimer les lois SRU et DALO, abroger l’obligation des 20% de logements sociaux pour les communes
  • réserver les allocations logement aux Français
  • relancer la construction
  • expulser les squatteurs en moins de 72 heures

Consulter le programme d'Éric Zemmour

Enfin, le candidat Philippe Poutou ne prévoit pour sa part aucune mesure en faveur de l’immobilier dans son programme.

A noter que tous les candidats s’accordent pour encourager, d’une façon ou d’une autre, la rénovation thermique des logements.

Retrouvez également la politique du Logement d'Emmanuel Macron au début du quinquennat
Segment Pixel