Acheter dans l'immobilier neuf dans le mode d'après le déconfinement

Immobilier et déconfinement : acheter dans le monde d’après

Par Groupe Logisneuf, le 22/06/2020 09:49
Mis à jour le 22/06/2020 10:03
Les Français peuvent enfin reprendre leurs projets immobiliers… leur recherche de logement a-t-elle évolué ?
Séparateur

Presque toute la France est en zone verte et l’immobilier, comme les autres secteurs économiques du pays redémarre. Après deux mois de confinement à la maison, les ménages qui souhaitaient déménager ont eu le temps de faire évoluer leur projet d’achat immobilier. Superficie, nombre de pièces, environnement… Le covid-19 a changé les priorités : la qualité de vie prime désormais sur l’emplacement.


Une embellie du marché immobilier post-confinement

 Les chantiers de construction reprennent

Faute de pouvoir mettre en place les mesures sanitaires nécessaires, de nombreux chantiers de construction s’étaient brutalement trouvé à l’arrêt en mars.

Aujourd’hui, comme l’a résumé le ministre du logement Julien Denormandie chez BFM Business : “la reprise est là, l’envie est là”. La quasi-totalité des chantiers immobiliers a réouvert, et “70% d’entre eux sont repartis à pleine activité”. Afin de conserver cette dynamique au-delà de l’été, le ministre devrait annoncer des mesures de soutien au BTP dans les semaines à venir.

Des mesures que les principales fédérations du Bâtiment (FFB, FNTP) estiment insuffisantes. Elles demandent au gouvernement un véritable plan de relance pour compenser les manques à gagner, accélérer la reprise et garantir l’activité des deux millions de salariés que le secteur emploie.

Homme derrière son ordinateur sur son canapé

 Les professionnels de l’immobilier au travail

L’intérêt des Français pour la pierre ne s’est pas émoussé pendant le confinement. Si les sites d'annonces immobilières en ligne avaient constaté une baisse de leur audience lors de ces deux mois, l’activité reprend de plus belle et les transactions se concrétisent. A tel point que le rythme des ventes est actuellement comparable à celui de juin 2019. Les options les plus demandées sur leurs moteurs de recherche ? « maison avec jardin » !

Quant aux prix immobiliers dans les grandes métropoles, ils ne progressent plus comme en début d’année. A Lyon, Toulouse, Strasbourg ou Marseille, ils continuent à augmenter mais dans de moindres proportions. A Rennes, Montpellier, Nice, Nantes et Bordeaux par contre, les tarifs s’orientent légèrement à la baisse.

 Crédits immobiliers : les banques plus prudentes

Les intentions d’achat sont restent fortes, les taux d’emprunt demeurent attractifs, malgré une légère remontée des valeurs en juin. Toutefois les exigences des banques ne faiblissent pas et le nombre de refus de financement augmente. Plus que jamais, les éléments clés des demandes de prêt sont examinés avec soin :

  • Taux d’endettement inférieur à 33 %
  • Apport personnel
  • Situation professionnelle stable
  • Emprunt d’une durée de 25 ans maximum

Mais que les primo accédants et les jeunes ménages se rassurent, la Banque de France estime que l’impact du confinement sur les conditions de prêt est temporaire. Elle prévoit même un retour à la normale à partir de juillet prochain.


Les acheteurs immobiliers ont-ils changé d’avis pendant le confinement ?

Pendant deux mois, une majorité de salariés ont découvert le télétravail. Certaines entreprises autrefois réticentes à voir leurs équipes éparpillées ont pris conscience des atouts du travail à distance : flexibilité, gain de temps, réduction des frais généraux… Sans devenir la norme, cette pratique devrait s’inscrire dans la durée.

 De nouveaux critères définissent le bien immobilier idéal

Revers de la médaille : selon un sondage Ipsos / Qualitel, un français sur 5 a mal vécu le confinement. L’un des principaux sujets de mécontentement s’avère être leur logement ! Manque de surface, impossibilité de s’isoler… la cohabitation forcée a provoqué des tensions dans certains foyers. On apprend que ceux qui ont le mieux supporté l’épreuve sont les couples de 60 ans, propriétaires d’une maison en commune rurale.

Le printemps 2020 a ainsi renforcé l’envie de nature pour un certain nombre d'urbains. Les plus décidés sont prêts à observer un virage à 180° dans leur quotidien pour changer d'environnement. Disposer pour le moins d’un espace extérieur, jardin ou terrasse parait désormais essentiel pour une meilleure qualité de vie. Mais attention ! La proximité de la nature doit s’accompagner de l'accès au haut-débit : une bonne connexion à internet est également un critère prioritaire.

Quant à ceux qui souhaitent poursuivre le télétravail, un logement plus grand avec une pièce supplémentaire ou au moins un coin bureau devient essentiel.

 Une zone de recherche plus étendue

Certains parisiens envisagent de quitter définitivement la capitale. Ils orientent leurs recherches vers la petite couronne et des villes comme Asnières-sur Seine, Boulogne Billancourt, Clichy, Bois Colombes, La-Garennes Colombes, Suresnes, Rueil-Malmaison… Ils souhaitent y acquérir un logement plus grand, voire une maison avec jardin tout en conservant un temps de trajet acceptable vers Paris. Pour d’autres, l’achat d’une résidence secondaire à la campagne ou en bord de mer parait une solution salutaire lorsque le besoin d’évasion se fera à nouveau sentir.

Pour résumer, la situation exceptionnelle que nous vivons actuellement ne décourage pas les candidats à l’achat immobilier. Au contraire, de nouvelles envies et nouveaux besoins sont apparus, modifiant les priorités en matière d’achat immobilier. Le critère déterminant dans la sélection d’un nouvel appartement ou d’une maison ne serait plus l’emplacement, mais l’espace habitable.

Vous recherchez une maison avec jardin ou vous souhaitez déménager dans une ville bien desservie à une heure de Paris ? Les conseillers Logisneuf, répartis sur toute la France, connaissent parfaitement le marché immobilier de leur secteur. Que vos projets d’achat aient changé ou non, bénéficiez de l’expertise d’un professionnel. Les prix des logements sont garantis prix net promoteur.

Segment Pixel

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.