Déclaration aux impôts des revenus : campagne 2021

Impôts 2021 : tout savoir sur la déclaration de revenus

Par Emmanuelle Souchet, le 13/04/2021 13:24
Mis à jour le 13/04/2021 13:48
Le service de télédéclaration des impôts est ouvert. Comment bien remplir sa déclaration de revenus cette année ?
Séparateur

La déclaration simplifiée va cette année faciliter la démarche pour deux tiers des contribuables. Mais lorsque la composition du foyer ou la nature des ressources complexifie la tâche, on a parfois besoin de conseils pour éviter les erreurs. Tour d’horizon des points à vérifier.

Etes-vous éligible à la déclaration automatique ?

Depuis jeudi 8 avril, il est possible de déclarer en ligne, ou éventuellement sur papier pour ceux qui n’ont pas d’autre solution, le montant et la nature de vos revenus 2020. Le prélèvement à la source apporte désormais suffisamment d’informations au fisc pour vous présenter une déclaration automatique.

Toutefois, même si vous percevez des montants similaires chaque année, il convient bien sûr de vérifier le document prérempli et de corriger ou d’ajouter les données manquantes.

Si les informations de la déclaration simplifiée sont déjà complètes et justes, inutile de la valider ou de la renvoyer par courrier, votre accord est tacite.

Cette version pré-complétée de la déclaration de revenus bénéficie cette année à près de 12 millions de Français.

femme avec calculatrice et ordinateur

Comment déclarer vos revenus locatifs ?

 Si vous percevez des loyers, vous devez les déclarer au fisc :

  • soit au régime micro-foncier (rubrique 4BE), réservé à ceux dont les revenus fonciers annuels sont inférieurs à 15 000 euros,
  • soit au régime réel (4BA).

Il est important de choisir le bon régime d’imposition car les règles fiscales sont différentes. Par exemple, en micro-foncier, vous bénéficiez d’un abattement automatique et êtes donc imposé sur 70% seulement de vos recettes.

 Vous proposez votre appartement à la location sur Airbnb ou une autre plateforme ?

Comme toute activité commerciale de location de biens meublés, il convient de déclarer vos revenus dès lors qu’elles dépassent 305€/ an (760€/an pour la location de tout ou partie de la résidence principale). La plateforme de location doit transmettre à l’administration le montant de vos gains, aussi la case sera pré remplie sur votre déclaration. Dans tous les cas la plateforme collaborative vous a sans doute envoyé un récapitulatif de vos transactions, indiquant les revenus à reporter sur votre déclaration.

 Votre investissement locatif est éligible à un dispositif de réduction d’impôt ?

Il s’agit d’une étape cruciale puisque c’est la première déclaration après l’acquisition qui vous fait bénéficier de la réduction d’impôt. Pour cela vous devez remplir les imprimés 2044-EB dans lequel vous vous engagez à louer pendant une durée donnée et 2042-C, dans lequel vous mentionnez le montant de votre investissement. Joignez à ces formulaires la copie du bail de location, ainsi que la copie de l'avis d'impôt des locataires datée de deux ans.

Suite à la première déclaration, vous recevez un échéancier. Ce document vous indiquera quel montant déclarer les années suivantes. En savoir plus sur la déclaration des revenus fonciers

Besoin d’aide pour remplir votre déclaration d’impôts ?

Mesures sanitaires obligent, l’administration fiscale a mis en place plusieurs dispositifs pour vous permettre d’obtenir les réponses à vos questions sans vous déplacer. Sur impots.gouv.fr, un assistant virtuel est accessible par la messagerie de votre espace sécurisé. Autre solution : le numéro d’appel 0809 401 401, où un interlocuteur aura accès à votre dossier fiscal. Enfin, il est toujours possible de se rendre à son centre des finances publiques, de préférence après avoir pris rendez-vous.


Je me suis trompé dans ma déclaration de revenus

L’erreur est humaine et, dans la mesure où l’omission n’est pas volontaire, l’administration fiscale ne vous en tiendra pas rigueur… si vous réagissez rapidement ! Depuis 2018 une loi instaure le droit à l’erreur. Même après avoir validé votre déclaration de revenus, vous pouvez la rectifier tout au long de la campagne 2021, soit jusqu’au 26 mai, 1er juin ou 8 juin prochain selon votre département. Par la suite, il sera également possible d’y apporter une correction en ligne après réception de votre avis d’imposition durant l’été.

Avec un certain humour, le gouvernement a également mis en place le site oups.gouv.fr ! Ce site internet a pour vocation d’accompagner les Français dans leurs démarches administratives : mariage, séparation, naissance, retraite… Concernant la déclaration des revenus, il répertorie les principales erreurs rencontrées : au top de la liste, la case à cocher concernant la redevance TV ou la pension alimentaire en cas de garde partagée d’enfants…

>>>> Anticipez ce que vous allez payer : simulez le montant total de votre impôt sur les revenus avec les calculateurs Logisneuf : Impôts 2021 et Frais réels.

Ces calculateurs prennent en compte la valorisation du barème progressif de l’impôt, entré en vigueur avec la loi de finances pour 2021. Vous pourrez ainsi anticiper votre solde à payer à l’été 2021, ou estimer le montant prélevé à la source à partir de septembre 2021.

Segment Pixel