Acheter neuf en Guyane pour habiter ou investir

Habiter ou investir en Guyane

Acheter un logement neuf en Guyane représente un placement d’avenir. Pour l’expatrié, cela lui évitera un loyer élevé. Pour les investisseurs, c’est la possibilité d’une belle rentabilité locative, dans un département français en plein essor.

Séparateur

Le parc immobilier de la Guyane

 S’installer en Guyane

Le territoire guyanais comprend encore peu de résidences secondaires ou de logements occasionnels. Sur les 72 000 habitations recensées en 2013, l’INSEE estimait à 89 % la part de résidences principales. L’habitat individuel prédomine en Guyane : les 3/4 des résidences principales sont des maisons.

Par ailleurs, le nombre de locataires reste majoritaire : seulement 4 ménages sur 10 sont propriétaires de leur résidence principale.

 Le marché immobilier guyanais

végétation au bord du fleuve

Même si le secteur de la construction profite de la croissance économique et démographique du département, le territoire souffre encore d’un manque important en logements. Le Conseil Régional estime le déficit à 3 000 constructions / an.
Malgré un parc immobilier triplé entre 1974 et 1999, la production de programmes neufs ne suffit pas à combler les besoins toujours croissants.

Ainsi, la demande locative très prononcée dans tout le département, l’est encore plus dans l'île de Cayenne (Cayenne, Rémire-Montjoly et Matoury). Si les prix d’achat demeurent abordables, comparables à ceux d’une ville moyenne de métropole, les loyers sont eux relativement élevés. Il en résulte une véritable aubaine pour les investisseurs, qui bénéficient d’une rentabilité locative très enviable.

 Loyer moyen dans le parc locatif social au 1er janvier 2016 (Source INSEE)

Guyane France (Hors Ile de France) France entière
6,01 €/m² 5,38 €/m² 5,70 €/m²

Se loger en Guyane

 Vivre en Guyane

Situé au Nord Est de l’Amérique du Sud, ce département d’une superficie de 83 534 km se situe à 7 000 km de la métropole, soit environ 8 h 30 d’avion.

Mis à part le chef-lieu Cayenne, les principales villes sont Saint-Laurent-du-Maroni, Matoury et Kourou.

La Guyane accumule les superlatifs :

  • région la plus jeune de France : 44 % de sa population est en effet âgée de moins de 20 ans.
  • région la plus vaste de France : elle s'étend sur 84 000 km, ce qui correspond à 1/5e du territoire métropolitain.
  • unique région d’Europe située en Amérique du Sud, ce qui fait d’elle une porte d’accès vers les marchés de ce continent et notamment du Brésil, avec qui elle partage 700 km de frontière.
photo de toucan

 Démographie

La densité de population en Guyane peut être qualifiée d’anecdotique. Alors qu’en France métropolitaine, on dénombre 113 habitants/km², on en compte 3 en Guyane ! Ce phénomène s’explique par l’importance de la forêt, qui couvre 96 % du territoire, et ne reflète en rien le dynamisme démographique de la région.

En effet, la population augmente de façon continue, à tel point que des 262 000 habitants estimés en 2016, elle pourrait doubler d’ici 2030.

La principale bénéficiaire de cette dynamique est la ville de Saint-Laurent-du-Maroni, qui a connu un accroissement de 86 % de sa population en 12 ans et pourrait d’ici 2020 rattraper en taille la préfecture Cayenne.

pirogues colorées amarées à un quai

 Economie

L’économie guyanaise repose à la fois sur des secteurs traditionnels, comme la pêche, la production du bois et l’exploitation de l’or, mais également sur l’activité spatiale autour de la base de Kourou, qui emploie 8 000 personnes.

La Guyane dispose de sérieux atouts, qui représentent autant d’axes de développement : outre le Centre Spatial Guyanais, elle accueille de nombreux instituts de recherche (Pasteur, CNRS, IFREMER, INRA) qui participent au développement de son territoire.

Ainsi, de 1993 à 2006, le PIB guyanais a progressé de 3,3 % par an.

Le département pourrait de plus exploiter prochainement une autre de ses richesses, puisque des compagnies pétrolières réalisent actuellement des forages afin d'évaluer l’importance des gisements découverts au large des côtes.

 Investir en Guyane

Le marché immobilier guyanais commence à attirer les investisseurs traditionnellement intéressés par la Martinique et la Guadeloupe. Les prix y sont en effet deux fois moins élevés et la demande liée à la croissance démographique (3,97 % par an entre 1999 et 2006) contribue à une bonne rentabilité locative.

Découvrez notre catalogue
Nos programmes neufs en Guyane
Segment Pixel

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.