Le label BBC

Le label BBC : Bâtiment basse consommation

Le BBC est un label officiel français. Il fixe des niveaux de performances énergétiques, sanitaires et environnementales pour la construction et l’entretien d’un logement neuf.

Séparateur

De nouveaux labels depuis 2013

jeune couple devant une maison neuve

La nouvelle réglementation thermique dite RT 2012 est en vigueur depuis le 1er janvier 2013. Elle s’applique à l’ensemble des bâtiments neufs (appartements, maisons, locaux d’activités...).

Afin de la compléter, deux niveaux de labels sont en préparation :

  • Haute performance énergétique (HPE) : ce premier niveau prévoit une réduction de la consommation d'énergie primaire de 10 % par rapport à la RT 2012.
  • Très haute performance énergétique (THPE) : ce deuxième niveau prévoit une réduction de la consommation d'énergie primaire de 20 % par rapport à la RT 2012. Il correspond aux exigences du label Effinergie +.

Ces deux labels doivent encourager le développement d’une performance renforcée par rapport à la RT 2012, stimulant ainsi l’innovation en matière de construction et d'équipements.


Le label BBC

Au 1er janvier 2013, la RT 2012 a remplacé la RT 2005, entraînant la disparition de ses 5 labels. Les niveaux HPE 2005, THPE 2005, HPE Enr 2005, THPE EnR 2005 et BBC 2005 ne sont plus délivrables depuis le 31 décembre 2012. Le label BBC, le plus haut niveau de performance énergétique pour 2005, est désormais la norme depuis 2013.

 Bâtiment basse consommation énergétique (BBC 2005)

Ce label était attribué aux bâtiments de logements neufs consommant au maximum 50kWh/m²/an à ajuster d’un facteur de 0,8 à 1,3 selon l’altitude et la zone climatique, ainsi qu’aux bâtiments à usages autres que d’habitation présentant une consommation inférieure ou égale à 50 % de la consommation conventionnelle de référence de la RT 2005.

 Très haute performance énergétique Energies renouvelables et pompes à chaleur (THPE EnR 2005)

Ce label concernait les bâtiments présentant une consommation conventionnelle d'énergie au moins inférieure de 30 % à la consommation de référence définie par la RT 2005 et soit des panneaux solaires assurant plus de 50 % de l’eau chaude sanitaire, soit une pompe à chaleur.

 Haute performance énergétique Energies renouvelables (HPE EnR 2005)

Ce label identifiait les bâtiments respectant les exigences du HPE 2005. De plus, au moins 50 % de l'énergie employée pour le chauffage devait être issue d’un générateur utilisant la Biomasse ou relié à un réseau de chaleur alimenté à plus de 60 % par des énergies renouvelables.

 Très haute performance énergétique (THPE 2005)

Ce label peut être attribué aux bâtiments qui respectent une consommation conventionnelle d'énergie au moins inférieure de 20 % à la consommation de référence définie par la RT 2005.

 Haute performance énergétique (HPE 2005)

Ce label peut être attribué aux bâtiments présentant une consommation conventionnelle d'énergie au moins inférieure de 10 % à la consommation de référence définie par la RT 2005. Cette dernière fait désormais état de référence et constitue donc la performance minimale à respecter pour toutes les futures constructions.


Les aides de l’Etat

L'éco-Prêt à taux zéro

L'éco-ptz est réservé aux propriétaires, pour leur propre logement comme pour un bien en location. Ce prêt à taux zéro finance certains travaux de rénovation permettant d’atteindre une bonne performance énergétique : isolation de la toiture ou des murs extérieurs, remplacement des portes et fenêtres, installation d’un système de chauffage...

Ces matériaux et équipements doivent être fournis et posés par un professionnel RGE, « Reconnu Garant de l’Environnement ». Le montant maximal du prêt est fixé à 30 000 € par logement.

étiquette 0%

 Crédit d’impôt "Transition énergétique" (CITE)

Vous réalisez des dépenses pour améliorer la performance énergétique de votre résidence principale ? Vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide fiscale.

Le CITE concerne l’achat de certains équipements (chaudière à condensation, matériaux d’isolation thermique, pompes à chaleur, équipements utilisant une source d'énergie renouvelable...) ainsi que les frais d’installation par une entreprise qualifiée RGE (reconnue garante de l’environnement).

Renseignez-vous auprès de l'ADIL de votre département.

L'éco-PTZ et le CITE peuvent être cumulables, sous certaines conditions de ressources.

Pour aller plus loin

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.