Afin de vous proposer le meilleur service possible, Logisneuf utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. numéro_vert
> Investir et défiscaliser > Les grandes villes pour défiscaliser > L'immobilier à Rennes

Investir à Rennes ou acheter un appartement neuf, une maison

Habiter ou investir en Pinel dans un logement neuf à Rennes

Investir à Rennes

A noter

Population
209 860
% de
propriétaires
35.54 %
Prix du m2
4150.6 €
Zone Pinel
B1
Prix de base
du loyer Pinel
10.07 € / M2

Pour tout savoir et mieux choisir

Investir à Rennes, c'est bénéficier d'un cadre de vie réputé pour sa qualité, grâce à un dynamisme économique et une population toujours croissante… Les atouts de la capitale bretonne dopent son marché immobilier, entraînant de nombreux programmes de construction. Autant de belles opportunités pour acheter ou investir dans un appartement neuf ou une maison neuve.

Maison ou appartement neuf :
Pourquoi acheter à Rennes ?

Un marché immobilier porté par les investissements et les projets urbains

Le marché immobilier de Rennes a connu une année 2014 équilibrée, alimentée par la croissance démographique de la ville. L'arrivée en effet de près de 6 000 nouveaux habitants par an dynamise les transactions, mais aussi le marché locatif.

L’immobilier retrouve de la vitalité depuis 2015. On constate un retour des investisseurs, lié en partie aux nouvelles dispositions de la loi Pinel. Ils se positionnent en particulier sur les studios et T1. De plus, le marché rennais ne souffre pas de sur-offre : les bailleurs peuvent facilement trouver preneur pour une location nue ou meublée (LMP, LMNP Censi Bouvard).

Le choix des acquéreurs, pour louer comme pour se loger, se porte en priorité aux abords de la future ligne B du métro. Elle ne sera fonctionnelle qu’en 2019, mais les secteurs qu’elle desservira font d’ores et déjà l’objet de projets audacieux de la part de la Ville.

A noter : avec un parc immobilier constitué pour 84 % d’appartements (chiffres INSEE 2008), la maison reste un produit très recherché, en location comme à l’achat.


Pour choisir votre futur logement, aidez-vous de la carte ci-contre :

Appartements Maisons Appartements et maisons Terrain

Une politique de construction axée sur la mixité sociale et l’écologie

Depuis janvier 2015, un nouveau Plan Local de l’Habitat prévoit de construire encore davantage de logements neufs. Pour accueillir les 36 000 nouveaux habitants attendus d’ici 2020 dans l’agglomération, l’objectif est de créer 4 380 logements par an en moyenne d’ici 2023.

Comme pour le plan précédent, il est prévu de proposer une gamme de logements adaptée aux différentes populations : familles, étudiants, personnes âgées...

En veillant à une répartition entre HLM, accession aidée et logements libres, le PLH 2005-2014 a produit un effet régulateur sur les prix immobiliers. Il a permis à des ménages aux faibles revenus d’accéder à la propriété, libérant ainsi des logements sociaux. L’offre en logement neuf a également fait revenir dans l’agglomération les familles qui avaient tendance à acheter en périphérie.

Le nouveau PLH introduit la notion de logement régulé, à destination des ménages intermédiaires qui n’ont pas accès aux logements aidés.

Par ailleurs, la Ville impose la certification « CERQUAL Habitat et Environnement » aux programmes construits en ZAC (Zone d’aménagement concerté). L’ensemble des logements neufs, libres ou aidés, offre donc aux résidents confort et performance énergétique (comme le label BBC ou la réglementation thermique RT 2012).

Quels sont les quartiers résidentiels les plus recherchés de Rennes ?

Les appartements et maisons les plus convoités se situent traditionnellement dans le centre de Rennes : le Thabor, le « Triangle d’or » Fougères-Sévigné aux belles maisons de pierre, Duchesse Anne. Plutôt rares, les logements neufs s’y vendent mieux que les immeubles mal isolés des XVIIIe et XIXe siècles.
Devant les prix assez élevés du centre-ville, les jeunes acheteurs s’orientent vers des secteurs proches :

  • Jeanne d’Arc au nord est
  • au sud, proches de la gare, le Sacré Cœur, le quartier pavillonnaire Sainte Thérèse et Saint Hélier, valeur sûre grâce à ses équipements culturels comme le Théâtre National de Bretagne et les Champs Libres
  • Saint Martin au Nord

Investir à Rennes pour habiter ou louer

Les quartiers périphériques en cours de réhabilitation deviennent également attractifs. Villejean, proche du campus universitaire de Rennes II et le Blosne offrent de nombreuses opportunités. Cleunay, qui sera desservi en 2019 par la ligne B du métro devrait également évoluer dans les prochaines années.

Les autres communes bénéficient également du développement de la construction. Cesson et Saint Grégoire notamment gardent la préférence des acheteurs immobiliers.

De nouveaux quartiers, des logements neufs dans le centre…

Pour établir ses projets d'urbanisme, la réflexion de la Ville s'oriente sur deux axes :

  • accompagner la croissance démographique. L’accueil des nouveaux habitants rendait nécessaire non seulement la rénovation du bâti ancien mais également la construction de logements neufs.
  • éviter l’étalement urbain qui incite les résidents éloignés à se déplacer en voiture. Il a donc été décidé de ne pas étendre la ville au-delà de sa rocade.

Un certain nombre de réaménagements ont été organisés ou sont en cours dans le cadre de ZAC (Zones d’aménagement concerté) :

  • ZAC de Beauregard au Nord-ouest (2 800 logements, installation d’équipements de grande ampleur comme le Fond régional d'art contemporain et les Archives départementales)
  • ZAC rue de l’Alma (380 logements, 5 000 m² de surfaces commerciales, une résidence pour personnes âgées, une crèche)
  • ZAC Saint-Hélier (250 logements, réhabilitation d’anciens bâtiments industriels)
  • Et en particulier la transformation de l’ancien site militaire de la Courrouze en éco-quartier. Ce projet innovant en matière d’habitation écologique s’étend sur 140 hectares, entre Rennes et Saint-Jacques-de-la-Lande. Il accueillera d’ici 2020 près de 10 000 nouveaux habitants qui bénéficieront de tous les équipements et services nécessaires : commerces, écoles, espaces verts, maison de retraite, locaux associatifs…

La reconquête d’autres friches industrielles ou militaires apporte du foncier supplémentaire à la ville :

  • le secteur Chardonnet/Plaine de Baud (2 580 logements prévus à terme, commerces et tertiaires),
  • la ZAC Armorique (600 logements, 17 000 m² de bureaux, 1 500 m² de commerces)
  • les Papeteries (sur la rive nord de la Vilaine, 250 logements dont 25 % de logements sociaux, et 4500 m² de bureaux.)

(Source : http://www.rennes.fr)

La ville n’oublie pas de se doter également de logements de prestige. Sur un mail François-Mitterrand rendu aux piétons, un immeuble signé Jean Nouvel est le nouvel emblème de ce quartier en pleine reconfiguration.

L'immobilier neuf à Rennes, une ville en plein essor

Rennes affiche une des plus belles croissances démographiques de France

La capitale historique de la Bretagne est aujourd’hui le chef-lieu de l’Ille et Vilaine. Sa communauté de communes Rennes métropole regroupe 43 agglomérations et compte environ 414 000 habitants.
Avec une population d’environ 210 000 habitants, Rennes se place au 11e rang des villes de France. Elle affiche toutefois une belle croissance démographique : entre 1999 et 2005, le nombre de Rennais a augmenté de 1,8 %. D’ici 2020, la ville attend donc près de 60 000 nouveaux arrivants.

Un pôle économique au cœur du grand Ouest

Acheter une maison neuve ou un appartement neuf à Rennes

Porte d’entrée de la Bretagne, la capitale régionale bénéficie d’une situation stratégique au cœur du grand Ouest.

Au carrefour d’un réseau routier qui place la ville à environ 1 h de Nantes ou du Mont Saint-Michel
Mla gare SNCF assure des liaisons TGV directes avec Lille, Lyon et Marseille. Grâce à l’amélioration de la ligne à grande vitesse, le trajet Paris-Rennes, de 2 h, ne durera plus qu’1 h 27 en 2017. Pour se préparer à se rapprochement avec la capitale, un ambitieux projet de construction s'étend sur 58 ha et s'étalera sur une dizaine d'années. Le secteur Eurorennes comprendra la gare transformée en pôle multimodal d'ici 2020 et un quartier d'affaires de 125 000 m² de bureaux.

A 15 minutes du centre-ville, l’aéroport de Rennes-Saint-Jacques dessert plus de 120 destinations dont 14 par vols réguliers direct (France et Europe).

Cette position privilégiée participe au dynamisme économique de l'agglomération :

  • Rennes, capitale administrative, regroupe les principales institutions de la Bretagne : la Préfecture, le siège du Conseil Régional, la DRIRE, la DRAC, le Centre Hospitalier Régional Universitaire... Au-delà de ce bassin d’emplois publics, la ville a su devenir l'un des premiers pôles européens dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication. La Technopole européenne Rennes Atalante compte 39 établissements d’enseignement supérieur, 12 centres de recherche publics et 302 entreprises partenaires. Elle emploie près de 19 000 personnes dans les domaines des technologies de l'information, du génie biologique et médical, ou encore de la nutrition et l'environnement.
  • Ville universitaire depuis le XVIIIe siècle, la ville accueille aujourd’hui environ 63 000 étudiants, répartis entre les universités de Rennes I et Rennes II Haute Bretagne, les 32 instituts supérieurs et les grandes écoles.

Habiter à Rennes : une qualité de vie préservée

Rennes dispose d’un réseau de transports en commun performant. La première ligne de métro créée en 2002 a permis de désenclaver certains quartiers. La 2e ligne fera de même d’ici 2018 pour l’axe est-ouest et reliera les pôles structurants entre eux (gare, centre-ville, universités, quartiers Cleunay et la Courrouze).

Les déplacements doux sont également encouragés grâce à :

  • des voies dédiées à la circulation des bus. Sur les rocades, des parcs relais (Poterie, Kennedy, Villejean-Université et Henri Fréville) permettent aux conducteurs de laisser leur véhicule et rejoindre le centre-ville en métro ou en bus.
  • 33 km² d’espaces piétonniers en centre-ville
  • 180 km de pistes cyclables sur le territoire rennais.

Le souci de la qualité de vie des Rennais a amené la ville à valoriser son environnement. Au total, 15 % de la superficie de la ville, soit 8 ha sont aménagés en espaces verts : 8 sites de jardins familiaux, le parc de Beauregard, le Thabor, les berges de l’Ille, une vingtaine de grands parcs de 1 à 16 ha…

Rennes fière de son histoire et de sa culture

Capitale de la Bretagne depuis le XIVe siècle, Rennes affiche son identité particulière dans son patrimoine artistique et architectural :

  • les Champs Libres : cet ensemble contemporain signé Christian de Portzamparc regroupe le musée de Bretagne, la bibliothèque et l’espace des Sciences.
  • le Musée des Beaux-arts offre au visiteur un tour d’horizon complet de l’histoire de la peinture
  • un patrimoine remarquable accessible à chaque coin de rue : le parlement de Bretagne (XVIIe siècle), les façades à pans de bois (Place du Champ Jacquet)…

La ville, portée par la vitalité de sa population étudiante, encourage également la création contemporaine. De nombreux rendez-vous culturels et sportifs s’égrainent tout au long de l’année :

  • salles de spectacle : Opéra, Le Théâtre National de Bretagne (TNB), Le Centre Chorégraphique National de Rennes et de Bretagne...

  • musique : Festival Rue des Livres, Les Tombées de la Nuit (festival d'art de la rue), Les Transmusicales (festival de musiques actuelles), Quartiers d'été : (concerts et animations culturelles au parc des Gayeulles), Yaouank (le plus grand Fest-Noz de Bretagne)...

  • sports : clubs de football du Stade Rennais, de volley-ball du Rennes Volley 35, de handball de l'OCC Cesson et de tennis de l'AS Patton.
L'immobilier neuf à Rennes

Vous aimez cette page ? Partagez-la :