Habiter ou investir en Pinel ou LMNP dans un logement neuf à Tours

Investir à Tours est plus que jamais d'actualité en 2018. La demande constante en maisons ou appartements à louer par des étudiants ou des familles de militaires renforce l'attractivité de la ville. Acheter un logement neuf à Tours permet de défiscaliser en loi Pinel ou LMNP Censi-Bouvard , tandis que le Vieux-Tours offre des opportunités en loi Malraux.

Séparateur

Investir ou habiter à Tours au coeur du Val de Loire

 Au centre de sa région

Au cœur de la région Centre, Tours en est la ville principale au point de vue industriel, administratif et commercial. Sa population, aujourd’hui estimée à 137 000 habitants, est en progression constante.

Elle est alimentée par l’arrivée d’étudiants, de nouveaux salariés, mais également de militaires. En 2012, 600 familles de militaires de l’armée de Terre se sont installées en ville.

La ville fédère autour d’elle les 18 communes environnantes pour former Tours Plus. L’agglomération, avec ses 300 000 habitants, représente 48 % de la population d’Indre-et-Loire.

Un lien entre Paris et le grand Ouest

La ville bénéficie de sa proximité avec l’île de France et de sa position à mi-chemin entre la capitale et la façade atlantique. Dans oublier la qualité de vie de ce secteur du Val de Loire inscrit par l’UNESCO sur la liste du Patrimoine mondial.

  Venir à Tours

  • Trois autoroutes desservent l’agglomération : l’A85 (vers Angers), l’A28 (vers Rouen et Alençon) et l’A10 qui la traverse, en direction de Bordeaux ou Paris.
  • Depuis la gare SNCF 30 TGV relient Tours à Paris chaque jour, en 55 minutes. Une LGV Europe Atlantique devrait prochainement placer l'agglomération à 1 h 15 de Bordeaux.
  • Enfin, l’aéroport international Tours – Val de Loire assure une liaison avec l’Angleterre, le Portugal ou encore le sud de la France.

  Un bassin économique ambitieux

Tours joue son rôle de capitale régionale avec application. L’agglomération regroupe 14 000 entreprises, toutes raccordées au très haut débit.

Façades de maisons à colombage à Tours

Des activités innovantes y sont développées, notamment dans l’industrie médicale et pharmaceutique avec des sociétés de renom (Pfizer, Sanofi-Aventis…). D’autres structures participent à la santé économique de la ville :

  • La base militaire aérienne 705
  • De nombreux services et centres de la SNCF à Tours et Saint-Pierre-des-Corps
  • 3 pôles compétitivités allient recherche et production dans des domaines spécifiques - S2E2 (sciences et systèmes de l’énergie électrique), Cosmétic Valley (sciences de la beauté et du bien-être), Elastopôle (caoutchouc et polymères).

Pour développer de nouveaux produits, ce sont près de 1 500 chercheurs qui évoluent au sein de l’Université, des entreprises ou des pôles de recherche mixtes.

Premier pôle étudiant de la région, la ville abrite le siège du PRES « Université Centre-Val de Loire » qui réunit les pôles de Tours et d’Orléans. Parmi l’offre étendue de formations qui rassemble à Tours près de 30 000 étudiants, citons :

  • L'École Supérieure de Commerce et de Management Tours–Poitiers (ESCEM)
  • L'institut de Touraine. Ce centre de formation centenaire enseigne le français à des étudiants étrangers.
  • L'école Brassart, spécialisée dans les arts graphiques (dessin, conception graphique, multimédia et communication visuelle)
  • L'IMT (Institut du Médicament)

  • Picto orange Programme

Mieux connaître Tours

 Une capitale historique…

Façades à colombages dans le centre de Tours

Cette ancienne cité gallo-romaine a marqué l’histoire du christianisme (vestige du cloître Saint-Martin) et de la France. Les rois aimaient séjourner en Val de Loire. Ils ont fait de Tours la capitale des châteaux de la Loire et le berceau de la Renaissance française.

Les quartiers historiques de la ville en témoignent, comme les maisons à colombage autour de la place Plumereau et de la cathédrale Saint Gatien.

Le patrimoine naturel n’est pas en reste puisque Tours offre de magnifiques endroits de promenade le long des bords de Loire et du Cher, ou dans les allées de ses parcs :

  • Le jardin des Prébendes d’Oé : ce parc de 5 ha fut créé au XIXe par les architectes paysagistes du Thabor à Rennes et du parc de la Tête d’Or à Lyon.
  • Le Parc Honoré de Balzac : ce parc animalier couvre 24 ha entre les rives du Cher et le quartier des Fontaines.
  • Le Jardin botanique, le plus ancien jardin public de Tours comprend, sur 5 ha, un arboretum, un espace animalier et un jardin médicinal.

...ancrée dans son époque

 Tours multiplie les modes de déplacement doux

La ville propose des solutions de transport alternatives à la voiture. La première ligne de tramway relie depuis 2013 Tours Nord à Joué les Tours au sud. Autre mode de déplacement écologique, la société Cyclopolitain propose aux Tourangeaux une formule de vélo-taxis en tricycles électriques pour des déplacements en centre-ville.

 Une vie culturelle intense

La ville propose un équipement sportif très complet (palais des sports, stade nautique, golf…) qui permet à chacun de pratiquer son activité préférée. La création artistique n’est pas oubliée et le programme culturel de la ville répond à toutes les attentes : le Grand Théâtre, le Centre chorégraphique et le Temps Machine proposent régulièrement des spectacles, en attendant les rendez-vous donnés à Tours par une quinzaine de festivals dont Florilège Vocal, A tour de bulles (bande dessinée), Méridennes (musiques d’été), Emergences (jazz)…

Pour aller plus loin