Acheter neuf à Metz pour habiter ou investir

Habiter ou investir en Pinel ou LMNP dans un logement neuf à Metz

Metz, en matière d’investissement locatif, a le potentiel pour rivaliser avec les plus belles villes de France. La capitale de la Lorraine profite d’un dynamisme culturel et économique qui fait de cette cité chargée d’histoire une ville tournée vers l’avenir. Un véritable écrin pour votre patrimoine immobilier, au cœur de l’Europe.

Séparateur

3 raisons d’acheter une maison ou un appartement à Metz

 Un marché immobilier protégé de la spéculation

L’immobilier à Metz est au beau fixe : le marché profite d’une belle stabilité des prix depuis plusieurs années. La demande est soutenue, en particulier grâce à la proximité du Luxembourg. La bonne desserte des réseaux routiers et ferroviaires attise en effet l’intérêt des transfrontaliers.

Pour l’acquisition d’un bien locatif, la rentabilité est intéressante à Metz. Les investisseurs recherchent en premier lieu des petites surfaces (studio, T1/F1 et T2/F2) pour profiter de la forte demande des étudiants et des jeunes actifs. Une nouvelle offre de programmes neufs s’érige également autour du centre Pompidou et de Muse. Comparé à l’ancien, ces logements aux dernières normes de confort permettent un standing apprécié des acquéreurs mais aussi des locataires.

Aux messins désireux de devenir propriétaires, la Métropole peut participer au financement de votre projet immobilier par le biais du PASS’Logement. Ce Prêt Accession Sociale Supplémentaire offre des conditions de crédit attractives, afin de compléter le Prêt à Taux Zéro national. Veillez toutefois à respecter certains critères :

  • Être primo-accédant (ne pas être propriétaire de son logement depuis au moins deux ans)
  • S’engager à ne pas revendre le logement pendant 5 ans
  • Disposer de revenus inférieurs aux plafonds définis.

Le montant du prêt varie de 7 500 € à 15 000 € pour une durée d’emprunt de 12 à 15 ans, en fonction du nombre de personnes dans le ménage. Pour en savoir plus, consultez le site de Metz Métropole.

 Des projets urbains attractifs

La crise industrielle dans les années 1990 puis la fermeture des casernes a pendant un temps, mis à mal le marché immobilier de Metz et sa région. Mais la métropole a su insuffler une nouvelle dynamique. La ligne TGV qui place Metz à 82 min de Paris et l’installation de l’annexe du centre Pompidou contribuent à promouvoir la ville auprès des touristes. La création d’une technopole consacrée à la communication a relancé la dynamique économique et l’oriente vers le tertiaire, attirant de nouvelles entreprises et des jeunes actifs. Les anciennes friches se transforment en quartiers neufs, du côté de l’Amphithéâtre, autour de l’ancienne usine des Tabacs ou de l’hôpital Bon secours.

Metz se reconstruit sur elle-même, sans rogner la qualité de vie de ses habitants : avec près de 500 hectares d’espaces verts, dont les berges aménagées de la Moselle et de la Seille, Metz se redessine en ville-jardin et encourage les déplacements doux (centre-ville rendu aux piétons, développement du réseau de pistes cyclables…). Le quartier de la gare se transforme également et accueille de nouveaux équipements qui revitalisent le secteur : bureaux, immeubles d’habitation, centre commercial, centre des congrès, cinéma, crèche…

Faça de l’Opéra-théâtre de Metz

 Les quartiers de Metz, plus de 5000 ans d’histoire

 Amphithéâtre

À l’est de Metz, le quartier de l’Amphithéâtre tient son nom de l’époque romaine, tout comme les Arènes, un complexe qui accueille concerts et événements sportifs face au parc de la Seille et à 50 m du Centre Pompidou.

Ce quartier se métamorphose depuis les années 2000 et accueille désormais boutiques, bureaux, zones vertes, logements neufs et équipements à destination des messins et des touristes (hôtels, parkings…)

 Bellecroix

Installé sur la colline du même nom, le quartier Bellecroix est surtout connu pour son fort du XVIIIe siècle. Au pied du monument, l’ancienne caserne Steinmetz fait l’objet d’une réhabilitation et s’intègre dans un vaste projet immobilier comprenant bureaux, commerces et habitations.

 Borny

Autrefois commune indépendante à l’est de Metz, Borny est rattaché à la ville depuis 1961. Le quartier se réinvente grâce notamment au financement de l’agence nationale de renouvellement urbain (ANRU). Les Messins qui achètent un bien immobilier pour y habiter peuvent donc profiter de prix réduits avec une TVA de 5,5 % (au lieu de 20 %, sous conditions).

Parmi les projets déjà réalisés, citons la halle d’athlétisme, la Boîte à Musique (Bam) ou encore l’extension de la médiathèque Jean-Macé. Désormais plus vert, plus aéré, le quartier est bien desservi par le réseau de transports en commun, en particulier les lignes A et B du Mettis.

 Centre-ville et ancienne ville

Cœur de la ville depuis l’antiquité, le centre de Metz abrite encore quelques vestiges comme les thermes romains rue du haut poirier. La place Saint Jacques occupe l’emplacement de l’ancien forum et la rue Serpenoise épouse le tracé d’une voie romaine. Des traces de la Metz médiévale se retrouvent également dans le secteur piétonnier, où les habitants de Metz aiment se détendre dans les nombreux restaurants et les boutiques du secteur.

Dans l’hyper centre, entre la place d’Armes, la place Saint Louis et la place de la République, l’immobilier reste une valeur sûre. Un investissement locatif de 1 ou 2 pièces pour les étudiants ou un trois pièces pour un couple de jeunes actifs trouvera vite preneur.

 Devant-les-Ponts

Situé dans la vallée de la Moselle, le quartier de Metz Devant-les-Ponts constitue une zone résidentielle à proximité du port. Il offre à ses habitants des rues pavillonnaires dans un cadre verdoyant, à seulement 10 minutes de l’hyper centre.

 Grange aux Bois

À l’est de Metz, le quartier de la Grange-aux-Bois donne l’impression de vivre à la campagne en pleine ville. Ce quartier jeune est recherché pour ses lotissements de maisons individuelles et ses nombreux équipements et services : petits commerces, écoles, etc… mais aussi pour sa proximité avec le Technopôle, bassin d’emploi important de la ville.

 Grigy Technopôle

Entre Borny et la Grange aux Bois, Grigy Technopôle rassemble une partie résidentielle autour de l’ancien village de Grigy et une zone d’activités tertiaires. Le technopôle représente un bassin de 4000 emplois répartis sur 3 pôles :

  • des entreprises liées aux médias et à l’information,
  • un des trois campus de l’université de Metz
  • le centre d’affaires Metz - Sarrebrück

Grigy Technopôle abrite également le Parc des Expositions qui accueille entre autres la Foire internationale de Metz.

 Les îles

Le quartier des îles au nord de Metz s’étend le long des bras de la Moselle et des canaux aménagés. 20 ponts relient les rives droite et gauche aux îles du quartier : Petit Saulcy, Grand Saulcy, Chambière, quartier des Roches, quartier Saint Marcel, Saint Vincent, Pontiffroy

Le quartier avait autrefois une double vocation religieuse (il abritait une abbaye bénédictine) et militaire. Sur l’île de Chambière, la rétrocession à la ville de l’ancienne caserne ouvre des perspectives de construction de nouveaux programmes résidentiels.

L’île du Saulcy offre davantage d’animation puisqu’elle accueille le campus universitaire, des lycées et bibliothèques, des lieux de spectacles, d’expositions et de concerts.

 Magny

Cet ancien bourg rural est rattaché à Metz depuis 1961. Magny conserve une ambiance de village lorrain et attire les ménages cherchant une maison en périphérie.

 Metz Nord Patrotte

La Patrotte au nord de Metz comprend un secteur résidentiel, une zone industrielle, une zone commerciale et surtout le premier port céréalier de France.

 Nouvelle Ville

Au sud de Metz s’étend la nouvelle ville, caractérisée par l’architecture prussienne du quartier impérial, construit pendant l’annexion de l’Alsace-Moselle (1871-1919). Il représente un emplacement de choix pour les cadres qui recherchent un appartement près de la gare et du centre-ville. Avec des prix immobiliers semblables à ceux de l’hyper-centre, la plus-value à la revente est souvent intéressante face à la demande dans ce secteur.

Un vaste projet d’aménagement est en cours sur le site de l’ancien hôpital Bon secours. Il comprendra près de 450 logements et une résidence seniors de grand standing.

 Plantières Queuleu

Au sud-est du centre-ville de Metz, Plantières Qeuleu abrite de riches bâtisses des 19e et 20e siècles. Bordé par les jardins Jean-Marie Pelt et à proximité du Technopôle, l’écoquartier des Coteaux de la Seille attire une population de jeunes familles et de salariés.

 Sablon

Près de la gare de Metz, entre le quartier impérial et Magny, le Sablon offre un agréable cadre de vie. Il profite de l’attractivité du quartier voisin de l’Amphithéâtre, nouveau symbole de Metz avec le centre Pompidou et la galerie commerçante Muse.

 Vallières les Bordes

Près du fort de Saint Julien les Metz, le village de Vallières les Bordes est devenu un quartier de Metz en 1961, comme Borny et Magny. C’est aujourd’hui une paisible zone résidentielle où l’on peut acheter de belles maisons individuelles avec terrain à des prix abordables.


Metz métropole, au cœur du territoire des 3 frontières

 Une ville ouverte sur l’Europe

Metz se situe à proximité du Luxembourg, de la Belgique et de l’Allemagne. Cette proximité des frontières donne un grand dynamisme à la région en termes d’emplois et de culture. En train, 1h20 suffit pour rejoindre Paris. Cette ville à taille humaine offre un cadre de vie agréable à ses 120 000 habitants.

Ancienne ville industrielle et militaire, Metz a su trouver un nouvel élan en se tournant vers le tertiaire. Avec la fermeture de plusieurs bases militaires en 2010, Metz a du se réinventer et trouver de nouveaux usages à ses bâtiments vides. La métropole a alors engagé une vaste campagne de communication afin d’attirer de nouveaux habitants et chefs d’entreprises sur son territoire, avec pour mot d’ordre « je veux Metz ! ».

  Économie et emploi à Metz

A seulement 50 min de Luxembourg et de Sarrebruck, l’emplacement de Metz favorise les échanges transfrontaliers et internationaux. La ville se situe au carrefour de deux grands axes autoroutiers (A4 et A 31) et bénéficie d’un réseau ferroviaire important, qui comprend la ligne TGV vers Paris et l’aéroport Charles de Gaulle.

Depuis 2005, le Sillon Lorrain forme un axe reliant Thionville, Metz, Nancy et Epinal destiné à développer les synergies dans le territoire. Premier port fluvial céréalier de France, Metz assure une liaison vers Rotterdam, Anvers et la mer du Nord pour le transport de marchandises.

Metz dispose également d’un pôle tertiaire : le quartier des Entrepreneurs, à proximité de l’A4 et à quelques minutes du centre-ville, du Technopôle et de l’Actipôle.

 Metz au quotidien

Aux beaux jours, le centre-ville piétonnier de Metz invite ses habitants à profiter de l’animation des terrasses place Saint Jacques ou place de la Chambre.

Le plan d’eau et les nombreux espaces verts de cette ville jardin participent à une certaine douceur de vivre. Ville sportive, elle encourage le FC Metz au stade Saint-Symphorien. Le grand nombre de clubs sportifs permet à chacun de pratiquer facilement l’activité de son choix.

Dans le domaine de l’enseignement supérieur, L’université de Lorraine regroupe depuis 2012 les différents établissements de la ville. Pour faciliter le quotidien des étudiants, la ligne de bus à haut niveau de service Mettis relie le centre de Metz aux campus et dessert les points névralgiques de la ville.


Mieux connaître Metz

 Une cité millénaire

Détails d’un pilier de la cathédrale de Metz

Au cours de de ses 3000 ans d’histoire, Metz fut romaine, république libre, puis parfois française, parfois allemande. Elle en garde un patrimoine architectural d’une grande richesse : vestiges romains dans le centre-ville, cathédrale gothique, architecture allemande dans le quartier impérial et la nouvelle ville. Nombreux sont les édifices religieux, militaires ou civils dont la couleur miel de la pierre de Jaumont accroche la lumière. Principaux points de ralliement des touristes : les façades prussiennes du quartier impérial et la cathédrale Saint Étienne, célèbre pour sa voûte gothique de 42 mètres de haut et ses larges vitraux, qui lui ont valu l’appellation de « lanterne du Bon Dieu »... Metz est un véritable musée à ciel ouvert ! Sans compter les vrais musées : le centre Pompidou-Metz bien sûr et la Cour d’or qui rassemble des collections archéologiques, de Beaux-Arts et enfin d’histoire militaire.

La ville a traversé plusieurs phases difficiles. La crise industrielle en Lorraine, puis la fermeture des casernes dans cette cité militaire ont mis à mal l’économie de la région. Mais Metz a toujours su rebondir. Elle se tourne aujourd’hui vers l’innovation et en particulier les technologies de la communication et de l’information.

 Culture et spectacles à Metz

Dynamique sur le plan culturel, Metz a profité d’une forte médiatisation en 2010, à l’ouverture du centre Pompidou-Metz premier établissement public national décentralisé. Sur plus de 5000 m², ce haut lieu de l’art contemporain accueille des expositions temporaires, des spectacles vivants ainsi que des projections de films.

De son côté, la cité musicale des Trinitaires propose des programmations audacieuses.

Les messins se rassemblent dans les salles de spectacles de la ville : l’Arsenal ou l’Opéra-Théâtre et lors des manifestations festives : Metz-plage, les fêtes de la Mirabelle, les Montgolfiades, la Saint Nicolas, le festival Constellations…

Pour aller plus loin

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.