Habiter ou investir en Pinel ou LMNP dans un logement neuf à Angers

Angers développe son parc immobilier grâce à de nouvelles constructions. Cette offre de logements neufs permet de trouver une maison ou un appartement à un prix raisonnable, à l’achat comme à la location. Angers représente un cadre de vie idéal pour étudier ou s’installer en famille.

Séparateur

Investir ou habiter à Angers, dans un environnement de qualité

 Une ville à taille humaine…

Chef-lieu du Maine-et-Loire, Angers se situe au centre de la région Pays de la Loire, dont elle est la 2e ville après Nantes. C’est une ville jeune : parmi ses 149 000 habitants, 48 % ont moins de 30 ans. Elle rassemble autour d’elle 33 communes, soit 268 000 habitants au sein d’Angers Loire Métropole.

La capitale de l’Anjou se situe au cœur du Val de Loire, classé patrimoine mondial de l’UNESCO.

  • Picto orange Programme

 …qui affirme son dynamisme économique et intellectuel

L’économie angevine se distingue en particulier dans le secteur du végétal, autour du pôle de compétitivité Végépolys (Laboratoire national de la protection des végétaux, INRA, parc Terra Botanica…), mais aussi de la santé et de l’environnement.

La ville est également un centre industriel et tertiaire rassemblant près de 6 000 entreprises, y compris des sociétés européennes, anglo-saxonnes et asiatiques : Rémy-Cointreau, Thyssen, Scania, Véolia, Ademe... Le dynamisme des zones d’activités de la métropole (Arobase I, II et III, Saint-Serge…) insuffle sa vitalité au tourisme d’affaires.

Grâce au TGV atlantique, les chefs d’entreprise et salariés angevins ne sont plus qu’à 1 h 30 de Paris et deux heures de l’aéroport Roissy-Charles-de Gaulle. La gare Saint-Laud relie également la ville à Bruxelles en 3 h 40, Lyon en 4 h, ou Marseille en 5 h 45.

À 20 km au nord–est, Angers Loire Aéroport permet d’atteindre les capitales européennes en moins de 2 heures. Pour se déplacer dans le grand ouest, le réseau routier angevin comprend trois autoroutes, mettant Nantes à 45 min, Paris à 2 h 30 et Bordeaux à 3 h 40.

Quartiers d'Angers le long de la Maine

 Angers cultive sa douceur de vivre

 Transports en commun :

Depuis juin 2011, une première ligne de tramway relie la commune d’Avrillé, au nord d’Angers, au quartier de la Roseraie au sud, en 39 minutes. Le tracé dessert entre autres les deux centres-ville, le parc Terra Botanica, le CHU, le campus Saint Serge et les gares SNCF et routières. La gare SNCF devient par là-même un pôle multimodal, où les Angevins peuvent laisser leur voiture pour les transports publics : le tram, les bus et le réseau vélocité attendent les voyageurs à proximité des parkings relais.

 Éducation :

La ville accueille chaque année près de 30 000 étudiants dans ses 2 universités et une dizaine d’écoles supérieures:

  • École nationale supérieure des arts et métiers (ENSAM),
  • Institut des sciences et techniques de l’ingénieur (ISTIA),
  • École supérieure et d’application du génie (ESAG),
  • École nationale d’application des cadres territoriaux (ENACT),
  • École supérieure d’électronique de l’Ouest (ESEO)...

 Protection de l'environnement :

A proximité du Val de Loire classé Patrimoine mondial, la ville fait honneur à ses traditions maraîchères. Son pôle végétal, ses formations en horticulture, ainsi que la nouvelle usine de traitement des déchets Biopôle contribuent à faire de la ville une référence en matière de protection de l’environnement. Pour mieux vivre en ville, ce sont près de 900 ha d’espaces verts qui sont mis à la disposition des habitants : Ile saint Aubin, parc Balzac, jardin des plantes ou encore le nouveau parc à thème Terra Botanica… L’implication d'Angers dans le développement durable se retrouve dans sa politique de logement. La ville a ainsi instauré un cahier des charges strict pour la construction des futurs quartiers Capucins et Mayenne.


Mieux connaître Angers

 L’Histoire d’Angers se lit dans son patrimoine architectural

Les origines de la ville remontent au début de notre ère, quand Juliomagus, « le marché de César » est fondé près de la Maine. La cité gallo-romaine devient un grand centre politique et artistique sous l’influence des comtes « Plantagenêt », qui accèdent au trône d’Angleterre en 1154. La cité s’agrandit sur la rive droite de la Maine, dans le quartier de la Doutre, où sont érigés les abbayes Saint-Nicolas et du Ronceray, ainsi que l’hôpital Saint-Jean.
Angers revient dans le royaume de France au XIIIe siècle et Saint Louis la dote d’une belle forteresse, un château en schiste et tuffeau à 17 tours, en surplomb de la ville. L’université fondée au XIVe contribue à en faire la capitale des arts et lettres dans les terres du Roi René, duc d’Anjou, comte de Provence et roi de Naples (où l’on retrouve une copie du château d’Angers). Sous l’ancien régime, la ville prospère grâce au textile et à l’exploitation de l’ardoise.

Il faut attendre le XIXe siècle pour qu’Angers se modernise et entreprenne de grands travaux, à l'image des opérations haussmanniennes de Paris. Les murailles qui ceinturent la ville sont abattues pour former de grands boulevards (Boulevard du roi René, Boulevard Foch…), on remanie les quartiers et on perce des places (place du Ralliement). Entre 1820 et 1880, le centre-ville acquiert les équipements dont on profite encore ajourd'hui : ponts, théâtre, jardin du Mail, palais de justice…
En 1875, Monseigneur Freppel fonde la première faculté libre de France, l’Université catholique.

La ville n’est pas épargnée par la guerre. Elle subit le bombardement allié du quartier de la gare Saint Laud, qui sera reconstruit en 1950. De grands ensembles apparaissent alors pour loger les nouveaux habitants dans les quartiers périphériques : la Roseraie, Monplaisir et Belle Beille. La ville se dote en 1970 d’un lac artificiel et d’une base nautique, le lac de Maine.

 La ville s'engage pour une culture variée et fédératrice

La ville d’Angers axe sa politique culturelle vers la création de rencontres entre différents publics. Ses nombreux équipements de loisirs proposent une offre très variée : musées, dont le Musée des Beaux-arts rénové en 2004, théâtre, avec le Grand Théâtre et le Quai, qui abrite depuis 2007 le Nouveau Théâtre d’Angers (NTA) et le Centre National de Danse Contemporaine (CNDC), ou encore musique avec l’Orchestre National des Pays de la Loire (ONPL) et Angers-Nantes Opéra. Le calendrier culturel propose de grands rendez-vous annuels, comme les festivals de cinéma « Premier Plan », de théâtre « Festival d’Anjou », celui d’arts urbains « Artaq », ou encore les spectacles de rue des « Accroche-Cœurs ».

 Sport en famille ou de haut niveau : tout est possible

Pratique d’un sport en professionnel, compétition en amateur ou simple loisir, tous les niveaux sont possibles à Angers. Entre la base nautique du lac de Maine, le stade Jean Bouin où évolue l’équipe de football du SCO, les 6 piscines, la patinoire et les différents terrains et salles de sport, il est facile de pratiquer l’activité de son choix. Clubs et particuliers se retrouvent ainsi à l’occasion de grandes manifestations comme la course à pied « Tout Angers bouge ». Un nouvel équipement allonge depuis peu la liste. Un parc aqualudique accueille petits et grands dans le quartier des Hauts de Saint Aubin, sur les plateaux des Capucins et de la Mayenne.

Pour aller plus loin