Habiter ou investir en Pinel ou en LMNP dans un logement neuf à Nantes

Grâce à une situation géographique qui attire entreprises et particuliers, la capitale du grand Ouest séduit. Son bassin d’emploi attire une population de jeunes actifs, dont la ville encourage l’installation par son Programme Local de l’Habitat. Ce qu’il faut savoir sur le marché du logement neuf.

Séparateur

Vivre et investir dans une ville à taille humaine, ouverte sur l’international

 Un cadre de vie agréable qui attire une population jeune et active

Nantes est à la fois la capitale administrative de la région Pays de la Loire et la préfecture du département Loire-Atlantique. Situé à 386 Km de Paris sur l’estuaire de la Loire, ce carrefour économique de l’Ouest ne se trouve qu’à 55 Km des plages atlantiques. Cette localisation lui garantit un climat océanique : les hivers y sont doux (5° en moyenne) et les étés tempérés (18,5° en moyenne).

L’agglomération Nantes métropole se compose de 24 communes : Basse-Goulaine, Bouaye, Bouguenais, Brains, Carquefou, Couëron, Indre, La Chapelle-sur-Erdre, La Montagne, Le Pellerin, Les Sorinières, Mauves-sur-Loire, Nantes, Orvault, Rezé, Saint-Aignan-de-Grand-Lieu, Saint-Herblain, Saint-Jean-de-Boiseau, Saint-Léger-les-Vignes, Saint-Sébastien-sur-Loire, Sainte-Luce-sur-Loire, Sautron, Thouaré-sur-Loire et Vertou.

La population de la ville est estimée à environ 290 0000 habitants (590 000 pour Nantes Métropole), plaçant Nantes en 6e position des agglomérations françaises. Selon les statistiques de l’INSEE, la population de Nantes Métropole a augmenté de 0,6 % entre 1999 et 2006. Ce dynamisme démographique s’explique davantage par une fécondité élevée que par le flux migratoire, même si environ 16 000 nouveaux habitants s’y installent par an.

  • Picto orange Programme

 Nantes confirme son statut de plaque tournante du grand Ouest grâce à son essor économique

La ville développe une forte activité tertiaire, notamment dans les secteurs des finances et du service aux entreprises et concentrait 9 emplois sur 10 en 2007. Nantes peut s’enorgueillir d’avoir créé 60 000 emplois depuis 2000.

Nantes est également un pôle industriel et technologique reconnu dans de nombreux domaines :

  • Secteur maritime : de nombreux entreprises s’y sont installées, partenaires du Port autonome de Nantes-St Nazaire, 4e port de France, ou sous-traitants des chantiers de St Nazaire
  • Secteur aéronautique : Airbus s’est doté d’un technocampus pour développer les matériaux composites
  • Secteur agroalimentaire : les douces températures permettent des cultures viticoles et maraîchères. Ainsi le Muscadet, la mâche et le muguet nantais se vendent dans tout l’hexagone.
  • D’autres pôles de compétitivité participent à la vitalité économique de la ville : génie civil et éco construction, santé et biotechnologies, images et réseaux numériques.
Quais de Nantes et bateaux sur la Loire

Un réseau dense d’infrastructures apporte une ouverture à l’internationale. Tous les ans, environ deux millions de voyageurs transitent par Nantes Atlantique. Le premier aéroport de l’Ouest dessert 16 destinations nationales ainsi que Londres et Milan en vols directs quotidiens. Afin de lui donner une envergure internationale, les collectivités envisagent de déplacer l’aéroport à Notre–Dame des Landes, à 20 Km au nord de Nantes.

Nantes est bien sûr également accessible par son réseau autoroutier, mais le rail propose une solution rapide et confortable grâce aux lignes TGV. La gare SNCF, en centre ville, permet de relier Paris en 2 heures, grâce à 24 liaisons quotidiennes. De même, Londres n’est plus qu’à 5 heures de trajet.

 Par des infrastructures variées, Nantes permet une qualité de vie au quotidien

Pour se déplacer, le Nantais peut délaisser sa voiture pour les transports en commun du réseau Tan (110 millions de voyageurs par an) : bus, tramway, navette fluviale... à moins qu’il n’opte pour le bicloo, le fameux vélo à disposition dans les rues. (www.tan.fr)

Concernant l’éducation, la ville dispose de 114 écoles publiques et 31 privées, 15 collèges publics et 17 privés, 10 lycées publics (dont le lycée Georges-Clemenceau, qui a plus de 200 ans) (16 privés), 7 lycées professionnels publics (9 privés). Les jeunes Nantais peuvent même opter pour des établissements dispensant un enseignement en langue anglaise, allemande ou bretonne.

Sur le plan de la recherche, 50 000 étudiants et 2 000 professionnels travaillent à développer les axes d’excellence de la ville.

L’université : Nantes abrite le siège du Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur Université Nantes Angers Le Mans (PRES), qui regroupe actuellement les trois universités de Nantes, d'Angers et du Mans et l'Ecole Centrale de Nantes. Le PRES coordonne les activités des établissements participants et se donne une ouverture internationale.

La plupart des secteurs d’activité sont également représentés à Nantes par le biais d’une quinzaine de grandes écoles et d’écoles professionnelles :

Grandes écoles : L’École Supérieure de Commerce Nantes Atlantique (AUDENCIA), l’École centrale, l’École de Design de Nantes Atlantique (EDNA), l’École des Mines, l’École supérieure du bois, l'Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM), l’École Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation Nantes-Atlantique (ONIRIS), Polytech'Nantes (école d'ingénieurs de l'université de Nantes).

Ecoles professionnelles : l'École Atlantique de Commerce, l'École Nationale de la Marine Marchande, L'École Nationale Supérieure d'Architecture, Epitech, l’École Privée des Sciences Informatiques, l’École supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole (L'E.S.B.A.N.M.), l'Institut des Métiers du Notariat de Nantes, Sciences Com', Supinfo (Ecole supérieure d’informatique).

Concernant les nouvelles technologies, Atlanpole veut renforcer la synergie entre industriels et enseignants : des entreprises, des établissements d’enseignement supérieur et des centres de recherches, répartis sur 8 sites, forment des pôles de compétitivité dans de nombreux domaines (Santé, TIC, Environnement, Mécanique, agroalimentaire, génie naval).(http://www.atlanpole.fr)

L’équipement hospitalier est également riche : le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes est réparti sur 5 sites dans Nantes même et 2 en périphérie, en attendant la création d’un pôle de santé sur l’île de Nantes, actuellement à l’étude.

L’offre d’accès aux soins est complétée par 7 cliniques, dont les Nouvelles Cliniques nantaises, la clinique Jules Verne ou encore la polyclinique de l’Atlantique à Saint-Herblain.

Quant à l’environnement, près de cent parcs et jardins forment un poumon vert de 1 100 hectares sur l’ensemble des onze quartiers. Les plus vastes étant l’Ile de Versailles, le Jardin des Plantes, Procé, la Gaudinière et la Beaujoire. Forte de ses qualités et de son implication en faveur de l’environnement, Nantes s’est vue décerner le titre de capitale verte de l’Europe pour 2013.


Mieux connaître Nantes

 Un passé assumé qui s’intègre dans l’histoire de France

Le château de Nantes

L’ancienne cité gallo-romaine des Namnètes devient au Xe siècle la capitale de la Bretagne. Le château des ducs et la cathédrale demeurent l’emblème de cette identité bretonne, encore chère au cœur de certains Nantais.

En 1598, Henri IV met fin aux guerres de religion en signant l’Édit de Nantes.

La ville connaît un grand essor économique au XVIIIe siècle avec le commerce colonial, devenant même le premier port négrier. La bourgeoisie marchande affiche son enrichissement sous forme de somptueuses façades sur l’île Feydeau et le quai de la Fosse. Le jardin des plantes bénéficie également de l’activité portuaire et regorge d’espèces exotiques.

Sous la Révolution, Nantes est la scène de combats sanglants entre républicains et royalistes, dont un grand nombre est fusillé ou noyé dans la Loire, sur ordre de Jean-Baptiste Charrier.

La ville connaît un autre moment douloureux en 1941 lorsque 48 otages, dont Guy Môquet, sont fusillés par les Allemands, marquant ainsi le début de la résistance. En leur hommage, l’artère principale du centre-ville se nomme le cours des 50 otages.

 Un patrimoine conservé, une créativité encouragée

En attendant l’ouverture prochaine du Mémorial de l’abolition de l’esclavage et la biennale Estuaire 2012, le visiteur peut découvrir le château et les musées de la ville, ou rêver devant les machines de l’Île, bestiaire mécanique digne des créatures inventées par Jules Verne.

La ville propose une multitude de lieux de spectacles et de rendez-vous culturels. De l’Orchestre National des Pays de la Loire aux nombreuses structures associatives, tremplins de jeunes artistes, toutes sortes de manifestations animent la ville de Nantes. Pour les mélomanes, La Folle Journée, consacrée à la musique classique, le festival de jazz Les rendez-vous de l’Erdre, ou encore les concerts organisés au Lieu Unique, à l’opéra Graslin et au Zénith proposent un vaste choix susceptible de plaire à tous.

Pas moins de 10 musées conservent le patrimoine et témoignent du riche passé de la ville :

  • Le musée des Beaux-arts
  • Le muséum d’histoire naturelle
  • Le château des ducs de Bretagne
  • Le musée Jules Verne
  • Le Planétarium
  • Le musée de l’imprimerie
  • Le musée Thomas Dobrée
  • Le musée des Compagnons du Devoir au manoir de la Haultière
  • Le musée naval Maillé Brézé
  • Le musée des sapeurs pompiers

N’oublions pas le trois-mâts Belem, navire école qui revient régulièrement à son port d’attache et que l’on peut visiter à l’occasion.

 Architecture

La meilleure façon de découvrir l'architecture de Nantes est sans doute de flâner dans les rues de la ville, le long des façades à mascarons et des bâtiments modernes, comme la Tour de Bretagne. Toutefois, quelques étapes s’imposent :

  • Le quartier Bouffay : piétonnier, avec ses maisons médiévales à colombage
  • La cathédrale Saint-Pierre et Saint Paul, de style gothique flamboyant, dans lequel on peut voir le tombeau des parents d'Anne de Bretagne, François II et Marguerite de Foix
  • L’Ile Feydeau, quartier du centre-ville
  • Le passage Pommeray, passage couvert sur trois niveaux, construit en 1843
  • La Tour LU et le Lieu Unique
  • La Cigale, restaurant pittoresque, connu pour ses mosaïques de la fin du XIXe siècle
  • En 2000, les tribunaux ont déménagé sur l’Ile de Nantes dans un nouveau palais de justice imaginé par Jean Nouvel. Un hôtel 4 étoiles s'est installé derrière les façades XIXe de l’ancien palais.

 Sports

Nantes s’est pourvue de plus de 180 installations et équipements sportifs qui permettent de pratiquer près de 70 disciplines. La ville peut ainsi accueillir des événements sportifs internationaux, tels que la coupe du monde de football en 1998 ou encore celle de rugby en 2007. Elle prépare également les prochains champions dans ses écoles de formation de football et de sports nautiques (voile, aviron...).

On ne peut évoquer le sport à Nantes sans parler des Canaris. Le Football Club de Nantes Atlantique détient un palmarès qui l’a fait connaître dans tout le pays : huit fois champion de France et trois fois vainqueur de la Coupe de France.

Mais peut-être, sans le savoir, êtes-vous déjà Nantais ! Si vous consommez des Petits-beurre LU, des biscuits BN, des berlingots ou des Rigolettes nantaises, du Muscadet et de la mâche, si vous offrez du muguet le 1er mai, vous êtes définitivement Nantais, à l’instar des natifs ou nantais d’adoption célèbres. Citons par parmi les plus célèbres : Julien Gracq, Jacques Demy, la chanteuse Christine and The Queens et bien sûr Jules Verne !

Pour aller plus loin