Vivre sa retraite en Espagne

Par Emmanuelle Souchet, le 09/12/2019 13:38
Mis à jour le 11/12/2019 14:40
Vivre en Espagne pour profiter de sa retraite au soleil et booster son pouvoir d’achat... De plus en plus de seniors sautent le pas et commencent une deuxième vie de l'autre côté de la frontière
Séparateur

5 raisons de partir en Espagne pour la retraite

Plus de 250 000 français vivent leur retraite à l’étranger. À la recherche de soleil, de nouvelles activités, mais aussi d’un meilleur pouvoir d’achat, certains partent au Maroc, au Portugal, en Thaïlande... Mais l'Esoagne représente l'une des destinations privilégiées : elle attire près du quart des expatriés français.

  1. Une douceur de vivre incomparable : on vient y profiter d’un climat plus agréable, avec un taux d’ensoleillement parmi les plus hauts d’Europe : plus de 300 jours de beau temps par an !
  2. Améliorer son niveau de vie : même si la différence de pouvoir d’achat se réduit peu à peu, le coût de la vie est d’environ 10 % inférieur de l’autre côté des Pyrénées. Le prix de l’essence est bien moindre et ceux des aliments de consommation courante sont très abordables. Vous n’hésiterez plus à aller au restaurant !
  3. Un melting-pot culturel : la péninsule se compose de 17 communautés autonomes, qui se démarquent par leurs langues (catalan, galicien...), leur folklore, leur gastronomie. La beauté des paysages, la richesse du patrimoine et bien sûr la convivialité des Espagnols... autant d’éléments de découverte embelliront votre retraite !
  4. Des formalités administratives facilitées : l’Espagne étant membre de l’Union Européenne, vous n’aurez aucune démarche à accomplir si votre séjour ne dépasse pas trois mois. Pour une installation plus longue, vous devrez demander un titre de séjour, valable 5 ans et renouvelable.
  5. Proximité avec la France : s’offrir un pied à terre en Espagne permet de passer une agréable retraite tout en profitant régulièrement de sa famille restée en France. Par la route ou par avion, la visite des proches ou le retour dans la métropole ne nécessitent que quelques heures de voyage.

Comment acheter une maison en Espagne ?

 Évitez les pièges !

L’Espagne a connu il y a quelques années une grave crise économique, accompagnée d’une flambée immobilière en 2008. En 2013, près de 3,5 millions de logements étaient à vendre. Les prix des terrains comme des logements ont connu une très forte chute puis se sont stabilisés en 2014. Ils restent encore très attractifs.

Attention cependant à ne pas tomber dans le piège d’une aubaine trop séduisante, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Méfiez-vous des vices plus ou moins apparents : conception, isolation, raccordement aux différents réseaux... Certains biens immobiliers ont même été bâtis sans permis de construire ou sur des zones à risque (inondation, glissement de terrain...).

N’hésitez pas à vous rendre sur place et à vous assurer les services d’un professionnel de l’immobilier et d’un interprète si vous n’êtes pas bilingue.

Rue et façades à Jerez

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.