Investissement Pinel : la Bretagne expérimente un nouveau zonage

Par Emmanuelle Souchet, le 27/09/2019 06:57
La Bretagne teste grandeur nature un nouveau zonage. Brest redevient ainsi éligible au dispositif d’investissement locatif Pinel
Séparateur

Le retour du Pinel à Angers, Poitiers et bientôt Brest métropole

Retour sur les épisodes précédents : depuis début 2019 les communes situées en zone B2 ne peuvent plus bénéficier du dispositif d’incitation à l’investissement locatif Pinel.

Les particuliers qui y achètent un logement neuf pour le louer ne peuvent donc plus profiter du mécanisme de défiscalisation : jusqu’à 63 000 € de réduction d’impôt répartis sur 12 ans maximum ! Un mécanisme bien sûr attractif pour les investisseurs, mais également intressant pour l'économie local car il soutient l'activité immobilière.

Cette situation alarme les élus de certaines villes. Face à la tension de leur marché immobilier, ils s’inquiètent de ne plus pouvoir répondre aux besoins en logement des familles et des nouveaux habitants.

Dès juillet, les villes d'Angers et de Poitiers, ont été jugées suffisamment attractives d’un point de vue économique et résidentiel pour bénéficier d’un reclassement en zone B1. L’opération les rend à nouveau éligibles au Pinel. A noter que ce reclassement bénéficie également aux primo accédants, ces ménages qui achètent leur résidence principale pour la première fois. Ils se verront proposer des conditions plus avantageuses pour un prêt à taux zéro.

En Bretagne, pour l’instant, seules les villes de Rennes et Saint Malo restent éligibles à la loi Pinel. Certaines communes B2 dont Saint-Brieuc, Dinan, Quimper, Concarneau et surtout Brest risquent de voir les investisseurs s’orienter vers d’autres régions. Cette exclusion du dispositif handicape également le secteur immobilier breton. Professionnels du bâtiment et élus locaux se sont donc mobilisés pour prétendre à nouveau au dispositif.

Nos programmes neufs à Angers

Nos programmes neufs à Poitiers

Vue du port de Brest et de son patrimoine immobilier

La fin du zonage ABC pour la loi Pinel ?

La solution proposée à la région bretonne prend la forme d’une expérimentation. La mesure est inscrite dans la loi de finances 2020 et l’on devrait en savoir davantage très prochainement. On sait déjà que la métropole de Brest disposera de 16 secteurs dans lesquels l’achat d’un logement neuf donnera à nouveau droit à une opération de défiscalisation Pinel.

Le 20 septembre dernier lors d’une interview au magazine Capital, le ministre du logement Julien Denormandie exprimait la volonté du gouvernement d’ouvrir le dispositif Pinel à des communes qui en ont besoin, dans le cadre de zonages de projet. La Bretagne servirait donc de test à l’évolution du zonage ABC en Pinel.

« Il y a un écueil : ces dispositifs sont fondés sur un zonage qui à mes yeux est totalement obsolète. […] Ce que je porte, c’est une expérimentation qui permet aux territoires la possibilité de définir eux-mêmes les zonages. [...] Et donc, dans la prochaine loi de finances, on va proposer une expérimentation pour faire en sorte que le zonage à l’échelle de la région Bretagne puisse être définie localement pour le Pinel. Mon objectif ensuite est d’étendre cette bonne politique à l’ensemble du territoire. »

Vous envisagez d’acheter un bien immobilier neuf pour le mettre en location ? En Bretagne comme dans les autres régions de France, faites-vous accompagner dans vos recherches par un conseiller Logisneuf. Il saura trouver le bon investissement en fonction des spécificités du marché immobilier local.

Nos programmes neufs en Bretagne

Lorsque vous naviguez sur notre site internet ou consultez les emails que nous vous envoyons, des informations sont susceptibles d'être enregistrées ou lues dans votre terminal ou navigateur, avec votre accord. Cliquez ici pour en savoir plus concernant les « cookies » et leur paramètrage.